dimanche, novembre 28, 2021
spot_img
HomeGUINEELélouma : Un médecin de l'hôpital préfectoral inculpé pour viol d'une...

Lélouma : Un médecin de l’hôpital préfectoral inculpé pour viol d’une fillette

Depuis quatre mois, un médecin de l’hôpital préfectoral de Lelouma est au centre d’un scandale sexuel. Dr Malamou Niankoi communément appelé « Roger » est accusé par des citoyens d’avoir  violé une fille âgée d’environ 15 ans, qui était sous sa tutelle.

Sans action judiciaire, cette affaire a provoqué de vives réactions des citoyens et des retentissements médiatiques dans la commune urbaine de Lelouma. le ministère public a finalement déclenché l’action publique.

Selon le  juge de paix de Lélouma, Ousmane Koulibaly, le mis en cause a été placé sous mandat de dépôt depuis le 8 novembre et l’affaire a été mise en instruction.

« La fille (victime ndlr)  dont on parle était à Lélouma sous l’autorité parentale du médecin. Moi j’ai appris l’information à travers la ville. Sinon je n’ai reçu aucune plainte, ni de la part de la femme du Monsieur, ni de la fille qui est dalleur actuellement à NZérékoré dans la famille du même médecin. Mais puisque nous, nous sommes les poursuivants, on peut engager l’action publique par plusieurs manières. Soit par une plainte, soit par une dénonciation, même à travers les médias on peut déclencher la procédure. Quand j’ai appris la nouvelle, aussitôt j’ai fait une convocation et je l’ai interpellé juste pour des fins d’enquêtes », indique le magistrat.

Interrogé par les autorités judiciaires, le présumé auteur de viol a nié les faits. « A notre niveau, il n’a pas reconnuJ’ai cherché à joindre la fille du côté de NZérékoré mais jusqu’ici impossible. En rapport avec mon collègue de Nzérékoré, j’ai même constitué une commission rogatoire pour aller  la rencontrer pour savoir si effectivement elle a été violée. Mais pendant ce temps, le Monsieur (Dr Malamou Niankoi le médecin ndlr) est placé sous mandat de dépôt le 8 Novembre 2021. Il est à la prison civile de Lélouma pour des fins d’enquêtes. J’ai orienté l’affaire en instruction. Des cas comme ça, il faut approfondir les enquêtes pour ne pas aussi condamner des innocents. J’ai demandé à ce que la fille vienne et si elle ne vient pas, on va envoyer des magistrats là-bas en commission rogatoire pour l’interroger », explique-t-il.

Plus loin, le magistrat précise : « Pour le cas de viol, je ne pourrai pas  le confirmer, malgré, cela est actuellement sur les lèvres de tout le monde. Pour le moment, je n’ai pas reçu un rapport médical de l’hôpital qui atteste effectivement qu’il y a eu commission de viol ou pas ».

Par ailleurs, il informe du désistement de la partie civile. « J’ai reçu une lettre de désistement de la part de la famille de la fille depuis NZérékoré. Pour dire que même si l’infraction serait consommée, eux à leur niveau ils se sont désistés à leur action ».

Il rassure tout de même : « Le désistement ne met pas fin à l’action, nous on continue la procédure jusqu’à ce qu’on ait la véracité des choses» a fait savoir Ousmane Koulibaly, juge de paix de Lélouma.

Nous y reviendrons…

De Labé, Boubacar Garki Diallo pour Kalenews.org 626985252

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

Most Popular

Recent Comments

%d blogueurs aiment cette page :