spot_img
spot_img
HomeGUINEEGuinée: 64 ans d’indépendance, quel est le regard d’Ibrahima Telico Barry ?

Guinée: 64 ans d’indépendance, quel est le regard d’Ibrahima Telico Barry ?

La Guinée célèbre ce dimanche 02 octobre le 64ème anniversaire de son indépendance. L’occasion pour des acteurs sociaux et politiques de faire le bilan de 1958 à nos jours et d’adresser des messages qui leur tiennent à cœur à la population.

Parlant de cette journée exceptionnelle, nous avons eu un entretien avec le président du collectif Agissons Autrement. Ibrahima Telico a, au cours de cet entretien, rappelé l’historique de l’indépendance de la Guinée avant de lancer son message à la population guinéennes.

Kalenews.org : La Guinée fête ce dimanche 02 octobre 64 ans d’indépendance. Que vous rappelle cette date et quel bilan vous en faites?

Ibrahima Telico Barry: Je parlerais plutôt de ce que cette date m’inspire et l’histoire recueillie des aînés qui ont vécu cet évènement ayant marqué notre accession à la souveraineté. Cette date me rappelle mes origines, mon identité et mon appartenance à une communauté, je suis Guinéen tout court.
Cette date forge en moi l’amour de la patrie, la force, le courage et la persévérance de me mettre au service de la citoyenneté et surtout de combattre l’ethnocentrisme, le cancer de notre pays, dans toutes ses formes et en m’inscrivant dans un élan faisant de nos diversités un véritable vecteur de développement et de progrès social. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, le Collectif Agissons Autrement dont j’ai l’honneur de président célèbre l’an 64 de notre indépendance sous le thème de : « STOP A L’ETHNOCENTRISME ».
Pour le rappel historique du Jeudi 02 Octobre 1958, vers 11heures, à l’Assemblée Territoriale, après la demande aux Députés du Camarade Ahmed Sékou Touré, Président du Conseil du Gouvernement, de tirer les conséquences du referendum du 28 Septembre et de proclamer l’indépendance de la nouvelle République. Après un vote unanime, l’honneur est revenu au Camarade Saïfoulaye Diallo, Président de l’Assemblée Territoriale, de lire l’acte de naissance de la République de Guinée.
D’un point de vu économique, politique, institutionnel, diplomatique, sociétal… je sais qu’au niveau de la population, la demande est grande et les attentes sont persistantes mais laissez-moi vous affirmer sans aucune ambiguïté que de 1958 à nos jours, il y a eu une certaine évolution. Je tiens aussi à vous rappeler que nous évoluons dans un ensemble géostratégique et que notre retard est dû en partie à notre incapacité d’aller dans la même direction quant aux questions essentielles.

2 Pendant que des officiels sont aux palais pour cette journée, d’autres citoyens se mobilisent à travers un carnaval géant pour rendre hommage aux victimes de l’Axe. Quelle lecture faites-vous de cette situation?

La date du 02 Octobre, dans notre pays, est réservée à la commémoration de notre accession à la souveraineté nationale mais il n’est pas exclu, conformément aux dispositions prévues par nos texte de loi, que certaines entités mènent des actions ou des activités sous des thèmes divers ou des formes diverses, pour vu qu’elles ne viennent écorcer le caractère commémoratif de la journée.

3 Quel appel lancez-vous aux Guinéens à l’occasion de cette journée historique?

Au regard des réalités insidieuses de la situation sociopolitique de notre pays, laissant entrainer un climat délétère, de méfiance, une insuffisance de dialogue et un manque de confiance entre les autorités de la transition et certains acteurs sociopolitiques occasionnant davantage un déséquilibre social ainsi que des zones de tensions récurrentes, je profite de l’occasion pour exhorter les uns et les autres à accepter un dialogue inclusif et franc, à aller vers l’essentiel et des discussions objectives et surtout à cultiver une confiance mutuelle.

Réalisation de Lancinet Camara

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Most Popular

Recent Comments

%d blogueurs aiment cette page :