spot_img
spot_img
HomeGUINEEAn 64 de la Guinée : une fête célébrée sous le sceau...

An 64 de la Guinée : une fête célébrée sous le sceau de la refondation de l’Etat

Les Guinéens ont célébré ce 02 0ctobre avec faste, le 64ème anniversaire de l’accession à la souveraineté nationale. Une date mémorable qui a sonné le glas de la domination coloniale. Aujourd’hui plus qu’hier, les Guinéens sont fiers d’avoir ouvert la voie aux indépendances des colonies africaines sous domination française. Depuis cette date, le vaillant peuple de Guinée continue la marche glorieuse de son histoire.

Une histoire certes qui a ses succès et ses limites. C’est pourquoi, avec la prise du pouvoir par le CNRD, il est question de faire une introspection objective pour repartir sur de nouvelles bases. Auréolé par la volonté inébranlable de patriotisme, du renouveau dans l’unité, les nouvelles autorités guinéennes veulent imprimer une empreinte indélébile à cette transition.

Pour y parvenir, il question d’élaborer une constitution qui doit être le miroir du peuple.
Justement, au regard des premières actions posées par le Conseil National de la Transition, organe législatif transitoire, on peut déjà dire sans le risque de se tromper, que le succès est à portée de main.
Sous la houlette de son jeune et dynamique Président, le CNT dans une démarche inclusive et participative, œuvre inlassablement à doter la République de Guinée d’une constitution qui intègre les aspirations légitimes des Guinéens et Guinéennes.
Sous la vision éclairée de Dr. Dansa Kourouma, le CNT multiplie les rencontres d’échanges avec les différentes couches socioprofessionnelles afin de recueillir leurs avis pour la rédaction de textes fondateurs d’une République forte et prospère.
Pour lui, il est question d’écrire une constitution qui  » nous ressemble et nous rassemble « . Ceci, pour conférer à la Guinée, son indépendance multidimensionnelle. Parce que, le droit de disposer de soi-même, est la sève nourricière de la liberté. Cette liberté doit s’exprimer à travers la capacité pour les Guinéens de tracer eux-mêmes, le sillon de la gouvernance et de leurs modes de vie.

C’est justement ce travail gigantesque d’appropriation de notre liberté que l’organe législatif transitoire est en train de codifier la vision commune des Guinéens qui doivent se reconnaître dans la nouvelle constitution. Et l’histoire retiendra qu’il a fallu des jeunes dirigeants à l’image du colonel Mamadi Doumbouya, Dr. Dansa Kourouma, Dr. Bernard Goumou et tant d’autres pour que la Guinée opère ce changement historique. C’est un défi qui interpelle tous les fils et filles du pays. Il suffit d’y croire et adopter l’attitude qu’il faut. C’est-à-dire, agir en posant de bons actes.

Bonne fête d’indépendance à tous.

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Most Popular

Recent Comments

%d blogueurs aiment cette page :