vendredi, janvier 28, 2022
spot_img
HomePOLITIQUESiège du RPG : La question d’un journaliste déstabilise les cadres du...

Siège du RPG : La question d’un journaliste déstabilise les cadres du parti, il se fait…

Au cours de la conférence de presse tenue mercredi  au siège du  RPG arc-en-ciel et ses alliés, Mohamed Camara, journaliste du site d’informations Libérationinfo.com.  Il a été molesté par les militants du parti avant d’être expulsé de la conférence.

Crime commis,  c’est d’avoir posé la question : « que répond le bureau politique aux jeunes du parti qui acclament  Zakaria Koulibaly comme successeur d’Alpha Condé à la tête du parti ?». Une question qui a fâché les membres du parti et se sont attaqué au journaliste.

« J’ai voulu poser la question pour savoir leur position par rapport à Zakaria Koulibaly aujourd’hui acclamé par certains jeunes comme le futur président du parti, j’ai voulu connaître la position du bureau politique nationale. Après avoir posé cette question vous avez constaté des cris, des insultes contre ma personne, on m’a traité de tous les noms. J’ai été violenté, on m’a d’abord fait sortir du hangar où se tenait la conférence, on m’a envoyé dans une salle où j’ai été retenu durant quelques minutes », a expliqué Mohamed camara du site libérationinfo.com.

Cette réaction de l’ancien parti  au pouvoir qui est décrié par certains journalistes. C’est le cas de Mohamed Barry : « ce qui s’est passé, on a l’impression que le parti n’a tiré aucune conclusion sur ses vieilles pratiques et mauvais comportement envers les journalistes. Ce qui s’est passé est hors du commun. Vous appelez les journalistes à une conférence de presse, qui parle de conférence de presse parle des questions posées aux conférenciers, un journaliste prend la parole, il pose la question par rapport à la candidature d’un autre membre du RPG arc-en-ciel et que cela suscite de l’émoi, on vient se jeter sur lui, le trimballer avec des injures. Moi je me dis que le RPG n’est pas prêt à tourner la page de la mauvaise gestion, du dénouement en terme des droits et des libertés des journalistes », a-t-il déploré.

À signaler que Mohamed Camara est le troisième journaliste à se faire brutaliser au siège du RPG arc-en-ciel.

Mansaré Naby Moussa 628-030-370

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

Most Popular

Recent Comments

%d blogueurs aiment cette page :