spot_img
spot_img
HomeGUINEESekou Koundouno : « nous ne nous associerons à quelconque dialogue si les prisonniers...

Sekou Koundouno : « nous ne nous associerons à quelconque dialogue si les prisonniers politiques… »

Le cadre de dialogue inclusif créé par décret par le colonel Mamadi Doumbouya est loin d’être la solution à la crise qui secoue en Guinée depuis la transition. Du moins c’est ce qui ressort de la réaction du FNDC manifestée par Sekou Koundouno. Le responsable des stratégies et de planification du FNDC reste droit dans ses bottes. Il parle de l’impossibilité de dialogue tant que leurs camarades de lutte sont incarcérés par la junte.  

Parlant de dialogue, Sekou Koundouno a réitéré les revendications qui les ont poussés à reprendre les manifestations.   

« Nos revendications sont claires. Nous avons demandé un cadre de Diallo inclusif et  composé de la société civile, des partis politiques, du CNRD, du gouvernement et des diplomates, sous la supervision de la CEDEAO. Nous et nos partenaires, n’allons nous associer à quelconque dialogue si les prisonniers politiques continuent à croupir du côté de la maison centrale de Conakry, si des engagements fermes ne sont pas prises pour rechercher et poursuivre tous ceux qui ont tué les militants pro démocraties au cours des manifestations. On ne va aussi s’associer à quelconque dialogue, si les membres du CNRD ne sont pas connus par l’opinion nationale et internationale, si les membres du CNRD et gouvernement ne déclarent pas leur patrimoine », a martelé l’ancien coordinateur du Balai Citoyen dans l’émission Africa 2015.

Par la même, le responsable des stratégies et de planification du FNDC a dénoncé les mauvaises conditions de détention de ses camarades.

Lancinet Camara

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

Most Popular

Recent Comments

%d blogueurs aiment cette page :