Quand Nènèkhaly répond à Hadja Nantou Chérif: «signe d’immaturité politique… »

0
463

Au cours d’une conférence de presse tenue au siège du RPG, la coordinatrice générale dudit parti affirmait aux journalistes que Djamilah Nénékhali, ex secrétaire administrative des sections du RPG arc-en-ciel de Belgique et du Belgique-Europe, flirtait entre l’UFDG et l’ancien parti au pouvoir avant sa démission. Cette  sortie de Hadja Nantou Chérif fait réagir la principale concernée.

« Je ne suis donc pas née de la dernière pluie, ni de la dernière instruction, pour accepter de faire du militantisme aveugle opposé dans ses réalités aux valeurs d’un parti politique. Je revendique mon appartenance à la 25ème  heure, mon appartenance à un militantisme progressif. C’est par un coup de hasard que je me suis retrouvée aux services de Hadja, parrainée successivement par 2 amis à moi dont je tairai ici les noms. J’ai mis 3 mois avant d’accepter de rejoindre l’équipe de Mme la coordinatrice car j’étais sur mon retour définitif en Belgique. J’ai été priée par une importante personnalité de la place à revenir sur ma décision de partir. Elle m’a relaté la sienne, de retour des USA pour la Guinée où finalement les choses ne s’étaient pas non plus bien passées pour elle. Mais elle a choisi de se battre et de rester. Je l’ai entendu et suis donc revenue sur mon intention de plier bagages. Hadja à cette époque était en total isolement par ses amis politiques qui avaient réussi à l’éloigner du président de la république » a martelé la démissionnaire au sein du RPG.

« Que j’entende ensuite dire que, je flirte entre le RPG et l’UFDG est un signe d’immaturité politique de sa part et de non-citoyenneté. Si l’allusion est faite pour des raisons de parenté, d’amitié ou d’affinité avec des membres du camp adverse, alors je suis au regret de constater que la dame Nantou elle, n’a ses amis qu’au sein de son parti et non en dehors de cette sphère. Cette dame ne doit pas oublier que nos adversaires sont nos frères parents et amis et non nos ennemis », a recadré son ancienne collaboratrice.

Sur la question de savoir, si elle a été chassée ou démise de ses fonctions, elle réplique à ces termes: « S’ils m’ont soi-disant chassée, c’est peut-être parce qu’au niveau de nos bureaux je m’étais insurgée contre le 3ème  mandat, bien qu’aucune lettre de démission de mes fonctions ne m’est parvenue venant d’eux. Mais, les critiques elles par contre à mon égard ont par contre fusé. Comment voulez-vous alors qu’elle fasse attention aux dires d’une militante qui l’a servi avec dévotion, elle qui a été sourde aux mises en garde d’enfants de son pays, à toute une population qui criait un « Non » au 3ème mandat ? », a-t-elle interrogé.

« Ce qui s’est passé à la très récente conférence de presse ou pseudo- assemblée générale du RPG est une reproduction du scénario d’une salle de classe, où une maîtresse de classe pose une question à ses élèves qui y répondent en cœur , et si la réponse va à l’encontre de la leçon enseignée, on est puni », s’est enfin moquée.

Mansaré Naby Moussa 628-030-370

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code