spot_img
spot_img
HomeGUINEEL’UFDG crée un Mathias Pogba bis en Guinée (Bassamba Amine)

L’UFDG crée un Mathias Pogba bis en Guinée (Bassamba Amine)

La plus qu’embarrassante histoire des frères Pogba (Paul et Mathias) n’a pas encore quitté les esprits, voilà un autre guinéen qui, naïvement, succombe à la manipulation d’un parti politique aux antipodes de la démocratie, de la bonne gouvernance et de l’unité nationale.

L’UFDG a encore tiré et raté sa cible Ousmane Gaoual Diallo qui vient de recevoir, en qualité d’envoyé spécial de ce parti, son propre frère de lait. Objectif : le salir par la calomnie et la diffamation et, pis encore, le mettre en mal avec son Excellence Colonel Mamadi Doumbouya Président de la Transition Chef de l’État.

Ce que l’UFDG oublie est que le Colonel-Président est loin d’être un militaire de rang moyen: c’est un militaire qui comprend suffisamment bien les petites combines et ne tombe pas dans les petits pièges de ses petits adversaires de circonstance.

La maladresse puérile de celles et ceux qui ont pensé et mis en scène ce scénario les a empêché de savoir qu’on ne partage pas l’héritage d’une personne qui est encore en vie à moins qu’elle en ait décidé expressément.

Ousmane Gaoual Diallo n’est pas celui que son petit frère décrit: la suite de cette affaire édifiera chaque guinéenne et chaque guinéen juste, véridique, honnête, sincère et désintéressé.e. Il ne fait que protéger le patrimoine familial dont il est absolument conscient de l’importance pour éviter qu’il soit dilapidé et gaspillé pour ne servir finalement à rien.

C’est peut-être une crise d’intenable jalousie fraternelle comme cela fait légion dans notre pays et sur notre continent. Des frères qui vouent haine et livrent bataille à plus lumineux qu’eux, parce que croyant naïvement que la famille est fondée sur une certaine idée de compétition. Désolé ! Mais une famille est une équipe soudée comme les doigts de la main d’un lépreux.

Il est, donc, important de rappeller aux uns et autres qu’il s’agit là d’une affaire purement familiale. Que celui où celle qui ne peut en parler pour arranger les choses se taise tout sagement, parce que, croyez-moi, Ousmane Gaoual n’a pas abandonné son frère et n’en a nullement l’intention. Les prophètes du chaos peuvent encore prendre leur mal en patience. Cet autre complot est déjoué !

Bassamba Amine
Président du MoDeN

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Most Popular

Recent Comments

%d blogueurs aiment cette page :