vendredi, janvier 28, 2022
spot_img
HomeECONOMIELoi de Finances 2022: Le ministre du budget parle d'une baisse par...

Loi de Finances 2022: Le ministre du budget parle d’une baisse par rapport à 2021

Le gouvernement de la transition à travers son ministère du budget a présenté ce vendredi 14 janvier à Conakry par un point de presse, la loi de finances de l’année 2022.  Ce budget dont les dépenses s’élèvent à 30 607,66 milliards de GNF  et les recettes  s’élèvent à 26 063,79 milliards de francs guinéens, permet de mettre en œuvre trois priorités marquant une rupture avec le passé.

Il s’agit: « des moyens substantiels qui ont été alloués à l’objectif de refondation de l’Etat pour lui permettre d’assurer ses missions régaliennes. Le budget 2022 va également assurer un financement substantiel des politiques concourant au bien-être des populations. Et enfin ce budget, peut pour la première fois depuis longtemps se prévaloir d’être un budget sincère et inclusif ».

Selon le Ministre  du budget Moussa Cissé: «le budget 2022 renforce les fonctions régaliennes de l’Etat en vue d’assurer la protection des Guinéens,  leur sécurité et lutter contre la corruption pour moraliser la gestion publique.  Ainsi, les secteurs de la justice, de la défense et de la sécurité se voient allouer 14,67% du total des dépenses hors financements extérieures. Ces allocations prennent en compte la part annuelle de la loi de programmation militaire 2021-2026. Ces allocations étaient de 13,5% en 2021. Le budget 2022 pose  les fondements solides de l’avenir de notre pays en portant la part  des dépenses d’investissement à 26,1% du total des dépenses financés sur ressources intérieures. C’était la condition pour soutenir durablement l’activité économique,  accompagner les personnes les plus vulnérables et investir substantiellement en faveur des secteurs des infrastructures,  de l’éducation et de la santé», a-t-il expliqué.

Parlant des secteurs de l’éducation et de la santé, il rassure que ces secteurs «deviennent une priorité stratégique des autorités de la transition en se voyant allouer 19, 47% du total des dépenses budgétaires financées sur ressources intérieures, soit une progression de 18, 3 points par rapport au budget révisé de 2021. Dans le domaine de la santé,  les projets portent essentiellement sur le programme de reconstruction du système sanitaire. Pour le secteur de l’éducation,  il s’agit notamment du programme de construction/ rénovation/réhabilitation et équipement des écoles au secondaire,  de la construction des bâtiments administratifs des IRE et DPE, du programme de réhabilitation des centres de formation professionnelle», a notifié le ministre du budget.

Présent au point de presse,  Lancinet Condé,  ministre de l’économie des finances et du plan a appuié que  «  ce budget de la refondation est constitué principalement pour le bénéfice des populations guinéennes..».

Dans ce budget 2022, les dépenses de personnel s’élève à 6842,9 milliards qui est en baisse de 317,64 milliards par rapport à la LFR 2021. Et les dépenses des biens et services 3443 milliards en baisse de 140,08 milliards.

Cette loi de finances a été adoptée par ordonnance de son excellence Mamadi Doumbouya, président de la transition, le 31 décembre 2021.

Mansaré Naby Moussa 628-030-370

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

Most Popular

Recent Comments

%d blogueurs aiment cette page :