mardi, novembre 30, 2021
spot_img
HomeCULTURELevée de l’interdiction des spectacles : « Les acteurs culturels avaient pris...

Levée de l’interdiction des spectacles : « Les acteurs culturels avaient pris de l’avant sur l’AGS… », Salim  Souaré

Après plusieurs mois de suspension, la mesure d’interdiction des spectacles et autres activités culturels a été levée ce lundi. Même si cette annonce est un ouf de soulagement, certains des opérateurs et acteurs culturels dénoncent une décision tardive de l’Agence guinéenne de spectacles (AGS) dans son application.

C’est le cas de Salim Souaré PDG de la structure « Vision Pub-Guinée » qui explique « cette décision est un ouf de soulagement pour nous opérateurs culturels dans le sens qu’on attendait une autorisation officielle des autorités pour la reprise effective de nos activités culturelles sans contrainte. Mais j’estime que c’est une décision tardive qui devrait être prise depuis longtemps. Parce que depuis le 3 septembre 2021 a sorti un communiqué relatif à la reprise à tout ce qui est manifestation et rassemblement et autres. Donc l’agence guinéenne des spectacles devrait dès le lendemain de ce communiqué sortir son communiqué d’autorisation à ce que les opérateurs culturels puissent reprendre les spectacles. Mais il a fallu attendre deux (2) mois après l’AGS pour prendre ce communiqué. Il faut dire que cette décision de l’agence guinéenne des spectacles a trouvé que les acteurs culturels avaient déjà pris de l’avant en fixant déjà des dates des concerts que ça soit à Conakry ou à l’intérieur du pays. En tout nous nous sommes posés assez de questions à savoir pourquoi l’AGS a mis du temps pour sortir ce communiqué relatif à la levée de la mesure de l’interdiction des activités culturelles » déplore-t-il.

En autre, l’agence guinéenne des spectacles exige aux organisateurs des spectacles de limiter le nombre de spectateurs dans les lieux fermés, de veiller au respect des mesures barrières et de faire de la présentation des cartes de vaccination une rigueur.

Le patron de la structure « Vision Pub-Guinée » ne trouve pas d’objection face à ces exigences. Salim Souré estime que : « même les dernières statistiques sont rassurantes car la Covid-19 est en baisse dans notre pays, ça ne vaut qu’en tant que les acteurs culturels doivent baisser les bras dans la lutte contre la pandémie. C’est pourquoi nous disons qu’en ce qui concerne le respect des mesures barrières est une décision tout à fait normale. Cette mesure n’a rien de contraignant parce que les opérateurs culturels doivent continuer à apporter leur contribution dans le front contre le Coronavirus en Guinée. Ceci passe par la sensibilisation du public pour le respect strict des consignés édictées par l’ANSS. Parce que si nous levons le pied et que la Covid-19 commence à repartir à la hausse ce qui veut dire que l’Etat pourrait de nouveau suspendre des activités culturelles. C’est pour cela qu’il est très important pour nous en tant qu’opérateurs culturels de respecter ses gestes barrières. Mais aussi aux clients et fans qui viennent assister à nos spectacles ».

Mohamed Barry

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

Most Popular

Recent Comments

%d blogueurs aiment cette page :