spot_img
spot_img
HomeGUINEELabé: Après avoir tiré avec un pistolet, un malfrat atteint de tuberculose...

Labé: Après avoir tiré avec un pistolet, un malfrat atteint de tuberculose s’est effondré

Quatre Jeunes soupçonnés d’avoir mené une attaque à main armée ont été interpellés par la gendarmerie mobile n°8 de Labé. Ils ont été présentés aux hommes de médias dans l’après-midi du lundi 23 janvier. C’était en présence du gouverneur de la région de Labé.

Après avoir tiré à l’aide d’un pistolet lors d’une attaque dans le quartier Daka 2, un des suspects souffrant de la tuberculose est tombé en syncope. Il a été appréhendé par un citoyen et conduit à la gendarmerie où il a dénoncé ses 3 amis. C’est le principal concerné qui l’avoue.

« Nous avons suivi un citoyen qui venait d’une boîte de nuit. Nous l’avons poursuivi jusqu’au près de la mosquée, nous voulons lui retiré son téléphone. Moi je détenais un pistolet et j’ai tiré mais le jeune a pris la fuite. Après je suis tombé, comme je souffre de la tuberculose, je ne pouvais pas fuir. C’est ainsi ils m’ont arrêté », a expliqué un des suspects.

Face aux journalistes, le procureur près le tribunal de première instance de Labé promet de poursuivre.

« très tôt ce matin j’ai été informé de l’interpellation de quatre citoyens qui sont soupçonnés de vol à main armée et qui ont été arrêtés dans la nuit du samedi 21 janvier 2023.
Les faits ont été commis au préjudice de monsieur Mahomed Sow qui est un citoyen domicilié dans le quartier Daka 2. Ces quatre mis en cause sont là présents. Trois ont été interpellés par la gendarmerie mobile n° 8 de Labé et le quatrième a été appréhendé par la clameur publique
» a expliqué le parquet de Labé représenté par Abdoulaye Israël Gpoguomou.

« Je vous assure que la procédure sera menée avec la rigueur la plus extrême. Et je vous l’ai toujours dit, la politique pénale du parquet de Labé est une politique pénale de tolérance zéro » a martelé le magistrat.

Parmi les mis en cause, il y a un chauffeur de profession, un conducteur de moto taxi.
Il faut rappeler que le 11 octobre 2022, une attaque à main armée dans une boutique a coûté la vie à un imam dans le même quartier.

Et la plus récente est survenue le week-end dernier dans le quartier Domby, dans laquelle un jeune a reçu une balle au niveau de son ventre. Et les auteurs restent jusque-là introuvables.

De Labé, Boubacar Garki Diallo pour Kalenews.org
boubacardiallob52@gamil.com 626985252

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Most Popular

Recent Comments

%d blogueurs aiment cette page :