spot_img
spot_img
HomeBASSE GUINEEKindia/Repos biologique et cherté du poisson, cris de cœur des femmes

Kindia/Repos biologique et cherté du poisson, cris de cœur des femmes

Les Femmes de Kindia rencontrent d’énormes difficultés pour avoir le poisson de qualité en cette période de repos biologique. Les clientes dénoncent la hausse du prix des poissons, les vendeuses quant à elles, justifient cet état de fait par la rareté.
Il faut avoir un porte-monnaie bien garni pour s’offrir du poisson de qualité au grand marché de Kindia, d’après notre constat ce mercredi 20 juillet, au grand marché Wambelé.

Mafoudia Camara cliente rencontrée explique les difficultés des femmes par rapport à cette situation :
« Si tu entends le riz c’est la sauce mais si ce n’est pas bien préparé on ne peut pas manger le riz simple et pour préparer une bonne sauce, il faut forcément avoir le poisson. Donc en ce moment nous avons de sérieux problèmes parce que la dépense qu’on nous donne est minime et pourtant il faut préparer quelque chose de mangeable. Un seul poisson on te dit 10.000 GNF et il faut 3 ou 4 poissons pour la sauce sans compter les autres condiments. Ce qu’on peut dire aux autorités guinéennes c’est de penser à sa pauvre population surtout d’avoir pitié des femmes », plaide-t-elle.

Actuellement, le prix du poisson varie du jour au lendemain déplore une vendeuse de poissons frais « le prix d’un carton varie entre 400.000 à 500.000 GNF et quand tu prends cela tu envoies au marché difficilement tu pourras écouler parce que les gens n’ont pas d’argent. Le problème est que nous prenons le poisson avec un prix cher donc nous aussi quand on fixe le prix, les gens se plaignent alors que ce n’est pas de notre faute » indique-t-elle.

De son côté, la présidente des femmes mareyeuses de Kindia accusent certains responsables de manque d’assistance « à Kindia, depuis le temps de Sékou jusqu’à nos jours, nous ne disons pas al-hamdoulilaye. Les autorités doivent savoir si tu entends mareyeuse ce sont des grossistes et si tu n’as pas un fonds de roulement tu ne peux travailler. Les faveurs qu’on accorde aux femmes nous attendons cela mais on n’a jamais bénéficié. Je prends l’exemple sur l’argent qui a été distribué aux groupements de femmes de Kindia, aucun groupement des mareyeuses ne figure sur la liste pourquoi cela ? Ils doivent nous considérer, qu’ils sachent que nous aussi quand on parle de la chambre du commerce nous faisons partie » s’insurge-t-elle.

Il faut préciser que le ministère de la pêche et de l’économie maritime a annoncé le repos biologique pour la période allant du 1er juillet au 31 août 2022.

Hassatou Lamarana Bah

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

Most Popular

Recent Comments

%d blogueurs aiment cette page :