vendredi, janvier 28, 2022
spot_img
HomeSOCIETEKindia: des citoyens de Cambalia manifestent devant la préfecture pour un conflit...

Kindia: des citoyens de Cambalia manifestent devant la préfecture pour un conflit domanial

Des citoyens du secteur Cambalia dans le district de Goleyah situé à 15 km de la sous-préfecture de Damakania sont massivement descendus ce mercredi 3 Novembre 2021 à la préfecture de Kindia. Objectif, demander au préfet la libération de leurs compatriotes arrêtés à cambalia dans la journée du Mercredi.

Selon nos informations, c’est un conflit domanial qui a provoqué l’arrestation d’une trentaine de citoyens de Cambalia.
Mamaïssata Bangoura résidente à Cambalia relate les faits.

 » Nous sommes venus nous plaindre chez le préfet contre le procureur Amadou Diallo, Soriba Keïta Comoya et Ansoumane Camara. Nos maris étaient sur le terrain en train de défricher les champs, Amadou est venu avec Anssou et Soriba mais Amadou était venu dans le but de léguer le terrain à Anssou et Foulet et pourtant ce nommé Foulet est hébergé par nos parents. J’étais en train de préparer du riz on nous a alertés que les hommes en uniforme sont venus ramasser plus de 30 de nos parents et envoyer à la gendarmerie mobile. Donc nous sommes venus voir le nouveau préfet pour lui demander de nous aider afin que nos parents soient libres. Nous avons tous les papiers qui prouvent que les parcelles nous appartiennent» explique-t-elle.

Selon dame Mamaïssata Bangoura, ce conflit ne date pas d’aujourd’hui. Les citoyens de cette zone veulent avoir la paix et sont déterminés à passer plusieurs heures dans l’enceinte de la préfecture.

Pour sa part Karamo Abacar Camara chef secteur se dit surpris de cette opération.

 » j’étais sorti mais quand les forces de l’ordre sont venues embarquer nos citoyens, on m’a appelé. Directement j’ai pris la moto pour venir voir la situation de mes citoyens. Donc nous sommes là pour voir le préfet dans ce cadre» indique-t-il.
Ces citoyens de Goleyah sont restés à la préfecture jusqu’à 19 heures. Le préfet quant à lui, leur a demandé de se calmer et leur a promis de mener des démarches pour tenter de libérer les détenus.

À rappeler que les conflits domaniaux sont récurrents dans la sous-préfecture de Damakania. Le dernier cas date du 1er Novembre quand des citoyens de Samoreyah aussi ont manifesté pour exiger la libération de leur muézin emprisonné à cause d’un problème domanial.

Hassatou Lamarana Bah

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

Most Popular

Recent Comments

%d blogueurs aiment cette page :