spot_img
spot_img
HomeBASSE GUINEEKindia : avoir le carburant, un calvaire pour les citoyens

Kindia : avoir le carburant, un calvaire pour les citoyens


A l’instar de Conakry, des citoyens de Kindia connaissent le tracas de carburant. Une situation qui impacte négativement les activités des conducteurs de Taxi moto, autres détenteurs d’engins roulants et de la population de Kindia. Ils se plaignent et demandent l’aide des autorités pour mettre fin à cette crise.

Rencontrée à la station de Yéolé, Kadiatou Cissé citoyenne dit avoir patienter 4 heures pour avoir 2 litres d’essence « c’est très difficile d’avoir d’essence, je suis là depuis 07 heures c’est seulement à 10 heures que j’ai eu 02 litres d’essence. L’embouteillage est énorme et ils ne font que servir les bidons, les motards sont arrêtés çà et là ce n’est pas bon » dit-elle.

Aboubacar Camara conducteur de taxi moto raconte également son calvaire « nous sommes allés à la station de Damakania de 15h à 18h on n’a pas eu d’essence. Après on nous a dit qu’il y a un jeune qui revend l’essence à Sambaya, arrivé là-bas le jeune a dit que c’est 20.000 GNF à prendre ou à laisser. Quand tu paies 1 litre à 20 000 GNF comment vas-tu faire pour déposer la recette et avoir le prix du savon ? Aujourd’hui encore je suis à la station depuis le matin c’est tout de suite qu’on m’a servi et quand j’ai dit au pompiste de mettre 08 litres dans le réservoir de ma moto il a dit que je vais augmenter 5000 GNF sur le prix normal sinon je n’aurai pas les 08 litres » déplore-t-il.

Fatoumata Binta Barry une autre citoyenne rencontrée à Foulayah demande l’intervention du président de la transition pour décrisper cette situation. Mais selon des observateurs, malgré l’interdiction de la vente de carburant au marché noir les pompistes profitent pour servir les bidons en foulant au sol la décision des autorités.

D’après le constat à la gare routière le prix du transport Kindia-Conakry reste maintenu à 50.000 GNF mais chez les conducteurs de taxi moto, certains haussent les tarifs des tronçons.


Hassatou Lamarana Bah

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

Most Popular

Recent Comments

%d blogueurs aiment cette page :