spot_img
spot_img
HomeGUINEEGuinée : Un peu de sagesse dans les appels à manifester (Eric...

Guinée : Un peu de sagesse dans les appels à manifester (Eric Gozlan)

Comme je l’écrivais dans les articles précédents, la Guinée doit se réformer. Réformes économiques, politiques, judicaires …

Comme dans tout pays, les réformes prennent du temps et je peux comprendre l’impatience du peuple qui veut voir des changements rapides.

Certains partis souhaitent que le peuple descende dans la rue pour exprimer son mécontentement. Est-ce une bonne idée ?

Bien sûr que manifester est un droit, Bien-sûr que chaque citoyen peut et doit s’exprimer pour défendre ses intérêts, mais ATTENTION à ne pas être manipulé par certains partis politiques.

En parcourant la presse guinéenne, j’ai remarqué que seulement quelques personnalités politiques appellent au calme et surtout à un dialogue.

Ainsi, l’Honorable Bouna Keita, Président du Rassemblement pour une Guinée Prospère (RGP), exprime sa crainte devant les manifestations. Il rappelle que « Les marches pacifiques en Guinée ont entrainé toujours des morts d’hommes. Alors je vous dis concrètement que je ne suis pas pour la grève ou la manifestation programmée. » Il ajoute « Qu’est-ce la rue a donné en termes de manifestations dans notre pays sinon que de conséquences fâcheuses, de pillage, de vandalisme, des blessés et des morts ? »

Le Président Bouna Keita appelle à un retour au dialogue entre les différentes forces vives du pays : « Je demande aux leaders politiques de venir au tour de la table de négociation pour régler nos problèmes. »

Pour conclure, je souhaite reprendre les dires de l’Honorable Bouna Keita qui dans sa sagesse explique que « Si nous avons demandé le changement…… Je pense qu’il faut une dose de patience pour aider les autorités de la transition à faire le travail afin qu’on sorte dans les conditions normales à cette transition. »

Heureusement certains ont écouté sa voix. Ainsi, un collectif qui a mené la contestation en Guinée contre l’ancien président Alpha Condé a annoncé mercredi suspendre son appel à une manifestation prévue jeudi. Le Front National pour la Défense de la Constitution souhaite « donner une chance » au dialogue proposé par le chef du Gouvernement.

Eric Gozlan
Directeur de l’international Council for Diplomacy and Dialogue

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

Most Popular

%d blogueurs aiment cette page :