vendredi, janvier 28, 2022
spot_img
HomeCULTUREBras de fer entre l’hôtel Sheraton et ses employés : Vers un...

Bras de fer entre l’hôtel Sheraton et ses employés : Vers un dénouement avec l’implication du ministre Alpha Soumah ?

Vers un dénouement heureux dans le bras de fer qui oppose le grand hôtel de Sheraton et ses employés en congés technique depuis plusieurs semaines. Selon le secrétaire général de la section syndicale de l’hôtel, c’est le résultat de l’implication du ministère de la culture, du tourisme et de l’hôtellerie afin de rétablir les travailleurs dans leurs droits.

Depuis près d’un mois tous les contrats des employés seraient suspendus par la direction de l’hôtel sans motif. Une décision que Amadou Diallo qualifie d’unilatérale ».

« Ce qui est inacceptable, la majorité des travailleurs ont un CDI. Le même jour nous sommes allés à l’inspection générale du travail pour demander si la direction a notifié à l’inspection que tous les contrats sont suspendus, c’était le contraire. C’est ainsi qu’ils nous ont dit de nous considérer jusqu’à nouvel ordre que nos contrats ne soient suspendus. Mais après ils ont fait sortir des planning en retenant quelques travailleurs pour un service minimum sans aucune précision pour les autres » nous rappelle-t-il d’entrée.

Après cette décision de la direction générale de l’hôtel, poursuit-t-il, une assemblée générale a été organisée à cet effet avant de rencontrer le ministre de la culture, du tourisme et de l’hôtellerie.

« Nous avons décidé de ne pas croiser les bras. C’est ainsi que nous avons contacté le département de tutelle. Et c’est l’occasion de remercier le ministre Alpha Soumah, qui s’est mis à notre disposition et il a mis son secrétaire général à notre disposition. Ils nous ont écoutés avant de convoquer la direction générale de l’hôtel, chose qui nous a beaucoup soulagés. Ils ont promis de poursuivre les entretiens pour que la situation soit clarifiée. Car c’est seulement dans notre pays qu’une entreprise peut se permettre de résilier des CDI qui lient les travailleurs à l’hôtel à l’espace de deux jours ».

Face à un bras de fer qui a perduré pendant plusieurs semaines, le secrétaire général de la section syndicale de Sheraton fonde l’espoir qu’avec l’implication du ministre de la culture, du tourisme et de l’hôtellerie une issue favorable sera trouvée dans cette affaire et que les travailleurs seront rétablis dans leurs droits.

« Nous avons de l’espoir parce que nous avons à faire avec des nouvelles autorités. Si vous prenez par exemple le secrétaire général du ministère de la culture, du tourisme et de l’hôtellerie qui est très jeune, M. François Bourouno, il comprend très bien la souffrance de la jeunesse guinéenne dans les différentes entreprises du pays. Je pense qu’avec l’implication de ces nouvelles autorités, il y aura un changement dans cette injuste faite aux travailleurs de Sheraton. Surtout qu’ils prônent la refondation de l’Etat par la justice ».

Mohamed Barry

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

Most Popular

Recent Comments

%d blogueurs aiment cette page :