dimanche, janvier 16, 2022
spot_img
HomeEDUCATION41 contractuels dont le chauffeur du préfet renvoyés des services publics à...

41 contractuels dont le chauffeur du préfet renvoyés des services publics à Labé

Plusieurs contractuels évoluant dans les services publics ont été virés. Dans la région administrative de Labé ils sont au total 41 fonctionnaires contractuels qui sont touchés par cette décision. C’est une décision qui vient du ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation selon les informations que nous avons reçues auprès d’un responsable de la préfecture.

41 contractuels dans les différents services publics de la préfecture sont renvoyés par les nouvelles autorités du pays. En service depuis 2017, au compte de la préfecture de Labé, comme chauffeur personnel du préfet, Mamadou Saliou Macina, à l’image de plus de 40  autres travailleurs ayant le même statut que lui ont été renvoyés par les autorités de la transition.

Rencontré ce samedi 08 janvier 2022, ce père de famille a accepté de revenir sur leur destin.
« Je confirme cette décision qui nous concerne. Déjà en fin décembre 2021, il ya même eu une réunion organisée par l’actuel préfet et tous les travailleurs concernés par la décision. Le courrier a été lu devant tout le monde pour partager l’information. Et c’est hier vendredi 07 janvier 2022, le préfet m’a appelé le cœur très serré m’annonçant la mauvaise nouvelle. Selon lui, dans tous les services publics du pays, les contractuels ont été renvoyés. Donc lui aussi il est obligé de faire la même chose, car la décision vient de sa hiérarchie. C’est ainsi il m’a demandé de rester à la maison. Au moment venu, même si c’est son véhicule personnel, il va m’embaucher, par ce qu’on s’est beaucoup familiarisé. Je ne connais pas le nombre de travailleurs contractuel renvoyé, mais tout ce que je sais, tous ceux qui ne sont pas de la fonction publique sont concernés par la décision. De mon côté, comme c’est une décision venant des hautes autorités, je suis obligé d’accepter », a fait savoir Mamadou Saliou Macina, ancien chauffeur contractuel au compte de la préfecture de Labé.

Interrogé sur le sort qui lui a été réservé avec ses autres collègues après plusieurs années de loyaux services rendus à la nation, cet agent de l’État nous confie qu’ils n’ont reçu aucun dédommagement de la part des autorités, et dalleurs, ils partent avec deux mois de salaires impayés mais que lui, il se remet à la volonté de Dieu : « depuis 2017, je suis en fonction comme chauffeur du préfet de Labé, El Safioulaye Bah. Et avec le changement de régime, nous avons continué avec le nouveau préfet. Mais déjà nous partons avec deux mois d’arriérés de salaire impayés. Nous tendons l’oreille pour qu’on nous paye notre dû, mais si c’est le contraire aussi, moi personnellement, je me remets à la volonté de Dieu. Seulement, nous demandons aux nouvelles autorités de murir davantage leur décision. Car renvoyer un grand nombre de travailleurs tout d’un coup sans les mesures d’accompagnement, c’est très difficile. Parce que beaucoup parmi nous sont des responsables de famille », lance-t-il.

De Labé, Boubacar Garki Diallo pour Kalenews.org
626985252

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

Most Popular

Recent Comments

%d blogueurs aiment cette page :