36 mois de transition : « ça correspond au travail que nous avons fait niveau de la CPR », dixit Faya Milimono

0
58

Largement contestée au sein de la classe politique, la durée de 36 mois est vivement accueillie au sein de la CPR. Dr Faya Milimono, un des membres de cette coalition affirme que c’est le délai que ses camarades et lui avaient suggéré au Ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation.  

« C’est 36 mois qui ont été le contenu de la proposition que la CPR a faite au MATD. Par après nous avons entendu parler de 39 mois. Pour nous, c’était proche de 36 mois parce que nous savons que nous ne sommes pas la seule coalition dans pareille circonstance. Si le CNT en examinant la même question prend une résolution pour dire que 36 mois sont convenables pour cette période transitoire, nous pensons que ça correspond au travail que nous avons fait au niveau de la CPR », a dit Dr Faya Milimono.

Face à la réaction de amis de l’autre côté, le président du Bloc Libéral dénonce la mauvaise foi : « Ceux qui disent que 36 mois c’est trop long, ce qu’ils ne vous disent pas, c’est qu’ils commencent d’abord par contester que certains chantiers soient mis en œuvre dans ce délai transitoire. En ce qui nous concerne, que ce soit le recensement général de la population… ce sont des choses qui sont nécessaires. Il y en a qui vont pousser la mauvaise foi en disant que le fichier électoral qu’on a bien contesté, tellement dénoncé, on peut l’accepter cette fois… On va de contestation en contestation, que je me demande finalement que veulent réellement certains collègues de la classe politique », réplique Faya Milimono.

Lancinet Camara

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code