spot_img
spot_img
HomeGUINEEN'Zérékoré/Fin des audiences criminelles : plusieurs accusés condamnés à  la perpétuité

N’Zérékoré/Fin des audiences criminelles : plusieurs accusés condamnés à  la perpétuité

Il y’a  près  d’une semaine  les audiences criminelles  ont ouvertes au tribunal de première instance de N’Zérékoré. C’est ce vendredi  17 juin 2022 qu’ont pris fin ces procès  audit Tribunal.  Plusieurs  personnes  étaient poursuivis  pour des charges suivantes: viol, meurtre, destruction des biens et tentative de meurtre.
27 dossiers étaient  au rôle  depuis le 13 juin 2022 dont 10 dossiers  de cas de viol. Dans ces dossiers  plusieurs  accusés  ont été  condamnés  pour des peines allant de 20 ans de réclusion criminelle jusqu’à  la perpétuité. C’est le cas Jeans Foromo  Guémou dit Jean Lucas qui a mis fin aux jours de sa petite amie dans le quartier Gonia, la commune urbaine de N’Zérékoré. C’est aussi le cas de Doma Loua lui qui  a été reconnu  coupable  des faits de viol et meurtre de sa marâtre à  Souhoulé, dans la préfecture  de N’Zérékoré.
Ces condamnations viennent soulager le le représenter du Ministre public dans la préfecture.  Pour le procureur  Elhadj Sidiki Camara  c’est une marque que la justice existe dans son ressort.
«Mes sentiments  sont des meilleurs, nous venons de clôturer un mois d’audiences  criminelles. Nous avons  commencé  dans les autres préfectures de la région  comme Beyla et autres d’où  on a jugé  plusieurs dossiers  criminels. Nous nous sommes rendus compte  à  travers  ces audiences  criminelles que la justice  existe  en Guinée forestière.  Les magistrats  ont dit  le droit car la plupart de nos réquisitions ont été  prises  en compte. C’est ça  qui  nous réconforte, nous fortifie et ça  nous encourage dans le travail  que nous sommes en train de faire ici à  N’Zérékoré, pour juguler, éradiquer  la criminalité  surtout  les cas de viol», se réjouit  le procureur près du TPI de N’Zérékoré.


« Les services de sécurité, la population  voire même  tout le monde chacun doit  se donner  la main pour combattre  ce fléau  qui gangrène  nos sociétés et qui n’honore pas notre région. Il faut que chacun  se lève  pour mettre  fin à  ce fléau. Notre paquet est sur pieds  pour le combattre. Nous continuons  à  travailler  avec  les service de sécurité. Nous sommes  très  contents  parce que nous avons clos ces audiences  criminelles et nous allons continuer  à  travailler au cas où  d’autres seraient soumis à  notre appréciation. Nous allons  encore  remettre au tribunal pour que le jugement se fasse», s’engage  Elhadj Sidiki Camara.
Par contre, ces décisions a fait des mécontents
chez les avocats  de la défense. C’est le sentiment de maître  Zaoro Claver Loua qui décide de relever appel.
« Nous avons  un  désarroi total, une déception de la part du tribunal qui n’a pas accepté d’aller dans le sens d’application stricte du droit. Il sait  focalisé sur les déclarations  infortunes lesquelles aucun  élément de preuve n’a été rapporté pour incriminer  le condamné qui est en train  de pleurer  abord de la voiture. La peine qui a été  appliquée  n’est pas celle là  qui devait… Lorsqu’un témoin qui va dire aurait  a pris  que c’est elle ou telle, est ce que ce témoignage peut  être  crédible aux yeux  de l’autre? Cette décision n’est pas seine. On va interjeter  appel à la cours d’appel de Kankan pour certains dossiers  de mes clients», déplore cet avocat  à la défense.
De N’Zérékoré Gilbert Yoma Neyo Tinguiano kalenews.org.

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

Most Popular

%d blogueurs aiment cette page :