spot_img
spot_img
HomeECONOMIE« L'augmentation du prix du carburant en trois(3) points» (Ali Camara)

« L’augmentation du prix du carburant en trois(3) points» (Ali Camara)

Le contexte de crise mondiale annoncée.

Ceux qui s’informent de ce qui se passe dans le monde savent que l’augmentation du prix du carburant, des intrants agricoles et des denrées alimentaires est indéniable. La guerre en Ukraine pose de sérieux problèmes aux échanges commerciaux internationaux. Elle laisse des incertitudes quant à son issue, car personne ne sait jusqu’où cette guerre ira. Il y a aujourd’hui des pays comme l’Inde qui ont commencé à restreindre l’exportation de leurs produits alimentaires afin de se prémunir contre d’éventuelles pénuries. Beaucoup d’autres pays sont en train de réduire drastiquement leurs exportations dans ce sens. Pour nos États qui importent presque tout, il y a un un réel danger. Il vous souviendra du printemps arabe causé par la crise économique mondiale de 2008 et les pénuries alimentaires qui ont suivi…

  1. Éviter d’entretenir sciemment la confusion.

C’est donc cette constatation effective d’une situation de crise généralisée qu’il faille prendre en compte. C’est dire donc que la confusion qui consiste à rappeler la dernière tentative d’augmentation du prix du carburant pour critiquer la gestion des nouvelles autorités du pays relève « de la mauvaise foi ou de l’ignorance ». Pour ceux qui se rappellent encore, quand le gouvernement de Kassory Fofana avait soutenue l’augmentation du prix du carburant, sur le fondement que c’était le gouvernement guinéen qui le subventionnait, à cette date, ce n’était pas vrai ; par le simple fait que le prix était en baisse sur le plan international. Or, aujourd’hui, c’est tout le contraire.

  1. Les alternatives possibles.

Il y’a d’accord l’augmentation immédiate du prix du carburant. Cela n’est jamais facile à dire ou à faire. Personne n’a intérêt à la cherté de la vie, à moins d’en avoir un agenda surnois. Mais avec une transition politique où les financements extérieurs sont rares, il est tout naturel d’ajuster ce prix. Même s’il faut reconnaître que cela aura des répercussions considérables sur la vie de tous les guinéens. La véritable question, c’est de savoir comment aurait-on fait ? Quelles sont les alternatives réelles ?

Au-delà de cette augmentation du prix du carburant devenue qui dirait imparable, la meilleure alternative sera- me semble-t-il – à partir du moyen et long terme. Ce sera de miser sur l’autosuffisance alimentaire « effective ». Organiser et valoriser la production agricole interne, et soutenir les PME agro-alimentaires ou agro-industrielles.

Il y’a aussi – pour ne rien oublier – la nécessité de réguler les prix des produits de premières nécessités. Les commerçants guinéens sont enclin à monter les prix. Mais même si le prix du carburant redescend, les prix sur le marché – très généralement – ne changent pas pour autant. Il y’a là non seulement un manque de patriotisme mais également – et très souvent derrière – une certaine tendance de saborder les efforts des autorités politiques.

Ali CAMARA

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

Most Popular

%d blogueurs aiment cette page :