Kérouané(Sabaridou): Les jeunes se révoltent contre le maire pour avoir vendu le cimetière

0
202

Les jeunes du secteur Sabaridou dans le quartier Nouny Touré, préfecture de Kerouané sont en colère contre le maire Kalil Touré. Ils l’accusent d’avoir vendu et distribué des espaces publics dont le cimetière à ses proches, alors que la jeunesse de la localité est en manque de lieu de loisirs.

Dans les jours à venir, les jeunes du secteur Sabaridou projettent des manifestations pour dénoncer les intentions du maire, indique Mamoudou Bérété citoyen de la localité.

« Il s’agit du lotissement d’un cimetière qui appartenait au secteur Sabaridou. Récemment ça été loti et distribué, revendu sans qu’on ne prévoit un espace public pour les jeunes ou les femmes du quartier. Et pendant ce temps il y’a les femmes qui marchent une longue distance pour aller au marché, d’ailleurs le seul marché de Kerouané. La ville s’agrandit et on n’est pas en train de prévoir les espaces publics, on n’est en train de dilapider, revendre et distribuer à ses amis. Quand je l’ai appris, j’ai essayé d’entrer en contact avec le maire pour lui dire que cela n’était pas du tout normal et qu’on devrait prévoir un espace public pour les jeunes. Nous les jeunes nous avons dit que nous ne sommes pas d’accord. Il faut que le maire prévoit quelque chose pour les jeunes du quartier, nous ne sommes pas contre l’aménagement du territoire, mais quand ça doit se faire, il y’a la procédure qui doit d’être suivie», a-t-il expliqué à notre rédaction.

«Nous, nous disons que le maire n’a pas le droit de revendre un espace public, c’est-à-dire un domaine de l’État ou de le distribuer à ses amis Il doit l’aménager d’accord. Normalement c’est lui qui devrait être le premier à élever la voix, à demander à ce qu’on prévoit un espace public pour le quartier, mais malheureusement c’est le contraire», a déploré Mamoudou Bérété.

C’est pourquoi un mouvement est en gestation pour orienter les autorités sur la situation, annonce Béreté.

«Il n’est pas en train de comprendre les choses, parce qu’il se prend pour un petit dieu dans cette localité, et c’est pour cette raison d’ailleurs que nous voulons faire un mouvement, une marche pour alerter les autorités afin qu’elles prennent leur disposition pour régler ce problème là. Ce samedi, nous allons nous regrouper la jeunesse de Sabaridou pour décider ce qu’il faut faire, si c’est une marche, si c’est une plainte qu’on va déposer contre lui en tout cas nous allons décider de quelque chose à l’issue de cette réunion», a-t-il notifié.

Mansaré Naby Moussa 628-030-370

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code