dimanche, novembre 28, 2021
spot_img
HomeGUINEE« Il est de notre devoir d’accompagner le CNRD jusqu'à la fin...

« Il est de notre devoir d’accompagner le CNRD jusqu’à la fin de la transition », dixit Waraba Sacko

Lamine Sacko, membre du RPG arc-en-ciel qui, depuis le coup d’État du 05 Septembre 2021, s’était imposé un devoir de réserve face à l’actualité, décide enfin de briser le silence. Dans un entretien accordé à Kalenews,  Waraba, comme l’appellent affectueusement ses intimes, parle du rôle que doit jouer la couche juvénile pendant cette période de transition.

Pour lui, chaque jeune doit accompagner le Conseil National pour le Rassemblement et le Développement en cette période de transition car, dit-il, le pays doit enfin sortir du bourbier. Il invite également les nouvelles autorités à la continuité des actions de développement et de refondation de l’Etat, initiées  par le gouvernement déchu.

« Il est de notre devoir d’accompagner le CNRD (Conseil National pour le Rassemblement et le Développement) dans ses actions. Ce, jusqu’à la fin de la transition. Mieux, cette équipe est de notre génération, jeunes comme nous.  Par ailleurs, lorsqu’un coup d’Etat est fait, l’idéal serait d’accompagner la période transitoire parce que la réussite de celle-ci, doit être l’objectif de toutes les populations. Cela nous évitera de subir les  conséquences qui peuvent résulter d’une transition bâclée, comme celle de 2008. 

Autrement dit, qu’elle soit de longue et ou de courte durée, pourvue qu’elle se passe convenablement bien. Croyez-moi, que l’échec de Doumbouya, je ne le souhaite pas, c’est d’abord l’échec de la jeunesse, puis celui de tout le pays, qui va,  en effet, accuser  encore d’énorme retard pour son développement.

Pour l’heure, les querelles politiques doivent être mises de côté et chacun doit apporter sa petite pierre  pour que la Guinée sorte de l’ornière. Notre équipe doit pour le moment être le CNRD et non un groupe d’individus qui envoie les adolescents dans les rues brisant ainsi  l’avenir de ces derniers,  pendant que les leurs vivent  à l’étranger », a lancé Lamine Waraba.

A coup sûr, ce soutien assumé de ce grand  leader d’opinions devrait faire du bien à la junte, qui est constamment dans  la consolidation de sa légitimation acquise depuis le coup d’État. 

Lamine Toutè Kaba

621730533

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

Most Popular

Recent Comments

%d blogueurs aiment cette page :