spot_img
spot_img
HomeGUINEEGuinée: N'Zérékoré enregistre 49% de décès de la population carcérale pour l’an...

Guinée: N’Zérékoré enregistre 49% de décès de la population carcérale pour l’an 2022(causes)

La maison centrale de N’Zérékoré a enregistré le plus grand taux de mortalité en Guinée. Cette prison a enregistré 49% de décès de la population carcérale pour l’an 2022. Actuellement, plusieurs détenus se trouvent dans un état critique à l’hôpital régional de NZérékoré.

Selon le médecin légiste du ministère de la justice, cette forte mortalité et cette dégradation de santé des prisonniers sont entraînées par des mauvaises conditions de détention. Notamment la malnutrition et la maltraitance.

« Le problème qui m’a beaucoup interpellé d’abord, ce sont les cas de maladie et la chaîne alimentaire. La chaîne alimentaire est défaillante au niveau des maisons d’arrêt dans la région administrative de N’Zérékoré. Nous avons environs une quinzaine de personnes qui se trouvent malades à l’hôpital régional. Ils se trouvent presque dans un état squelettique. Ce sont des gens transférés d’ailleurs. Beaucoup sont paralysés et leur situation reste à désirer. Pratiquement 80% de décès sont liés à la malnutrition. Cette prison qui regorge 3 ou 4% de la population carcérale, a enregistrée l’année 2022 49% de décès au niveau national. Donc il y’a beaucoup de décès dans cette prison», a fait savoir Thierno Sadou Diallo.

Les prisonniers sont-ils torturés dans maison de détention de NZérékoré? Le médecin répond:
« La violence, ici tout le monde se plaint du régisseur adjoint. Il y’a quelqu’un qui se trouve dans l’une des cales qui a une fracture au bras. Ici les agents ne violentent pas les détenus, mais il y’a des chefs de couloirs qu’on appelle des policiers, mais pas la police dehors. Ce sont eux qui maltraitent les détenus. Monsieur Cécé Théa et monsieur Donso auraient payé 4 millions juste pour sortir dans la cour. Le droit systématique ici c’est 550 000 GNF, tout entrant paye cette somme. En dehors de ça on cible les peronnes qui ont plus de moyens pour leur demander plus», a souligné Thierno de Sadou Diallo.

Il faut rappeler que lors de sa visite dans cette maison carcérale hier mardi 25 janvier, le ministre de la justice et des droits de l’Homme a sérieusement admonesté le régisseur adjoint qui était sous l’effet d’alcool, avant d’ordonner son interpellation.

De N’Zérékoré Gilbert Yoma Neyo Tinguiano kalenews.org.

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Most Popular

Recent Comments

%d blogueurs aiment cette page :