vendredi, janvier 28, 2022
spot_img
HomeGUINEEDes précisions du ministre : « Nous n’interdisons pas le port des...

Des précisions du ministre : « Nous n’interdisons pas le port des téléphones en milieu scolaire… »

Nous vous l’annoncions dans une de nos précédentes dépêche, le ministre de l’enseignement pré universitaire et de l’alphabétisation a dans un communiqué instruit les inspecteurs régionaux et directeurs préfectoraux de l’éducation d’interdire l’usage des téléphones et autres objets connectés dans les établissements scolaires et d’effectuer des visites inopinées dans ces différents établissements afin de remonter tous les cas de téléphones saisis. Ce Dimanche, Guillaume Hawing a à travers une publication sur sa page Facebook apporter des précisions sur cette décision.

PRÉCISIONS IMPORTANTES

Nous n’interdisons pas le port des téléphones en milieu scolaire. Nous n’interdisons pas l’utilisation des téléphones aux heures de pause ou pendant les récréations. Nous interdisons simplement l’utilisation des téléphones aux heures de cours et pendant les évaluations. Nous sommes formels et restons catégoriques sur cette position.

Nous n’attendrons pas les examens nationaux pour interdire l’utilisation des téléphones et  amener le gouvernement à débourser des milliards pour acheter des outils détecteurs de métaux.

Avec un simple comportement, on peut faire éviter ces dépenses à l’État. Avec un simple comportement, on peut organiser des examens crédibles et acceptables. L’utilisation des téléphones portables en période d’évaluation décrédibilise les résultats et impacte négativement les examens nationaux. Nous ferons en sorte que nous ne reprenions pas les mêmes erreurs du passé.

C’est maintenant et tout de suite que les apprenants doivent savoir que l’utilisation des téléphones aux heures de cours et lors des évaluations est formellement interdite. À nos yeux, aucune évaluation n’est supérieure à une autre. Un élève en classe de 7ème  mérite d’être évalué de la même manière qu’un élève en classe de terminale.

Nous ne réussirons jamais le pari des évaluations dans les classes d’examen, tant qu’on ne réglemente pas celles des classes intermédiaires. Un examen crédible se prépare pendant l’année scolaire. Évitons autant que faire se peut, d’improviser et d’imposer des principes à la dernière minute. Ce n’est pas en période de guerre qu’il faut apprendre à tirer. Ce n’est pas en période d’examen qu’il faut imposer des interdits, c’est plutôt en période de cours que les limites doivent être fixées et intégrées.

Par ailleurs, il faut préciser que nous avons demandé aux administrateurs scolaires de fournir un répertoire téléphonique en vue de permettre aux parents de rentrer en contact avec les élèves en cas de besoins urgents et justifiés durant les heures de cours. » peut-on lire sur sa page Facebook.

Hady MINTHE

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

Most Popular

Recent Comments

%d blogueurs aiment cette page :