Danemark. Prison ferme contre Inger Stojberg, l’ex-ministre de l’Immigration briseuse de couples

0
473

L’ex-ministre danoise de l’Intégration et de l’Immigration, Inger Stojberg, 48 ans, écope de deux mois de prison ferme pour avoir séparé arbitrairement des couples de migrants.

Difficile d’imaginer ministre de « l’Intégration » ​plus hostile aux migrants. Au pouvoir de 2015 à 2019, la libérale Inger Stojberg a fait le bonheur de ses alliés de coalition, le Parti du peuple danois, d’extrême droite. Son credo ? Se débarrasser ​des réfugiés venus pomper le système.

Pub anti-exil et baisse des allocations

Le cynisme de l’ex-journaliste, aujourd’hui députée, a porté ses fruits. En un an, les arrivées de migrants ont dégringolé de 21 000 à 6 200, dans ce pays de 5,8 millions d’habitants. Il faut dire qu’elle n’a pas lésiné sur les moyens : elle a arrosé les médias arabophones de publicités décourageant les candidats à l’exil, a réduit de moitié les allocations des réfugiés et allongé d’un à trois ans le délai pour tout rapprochement familial.

Elle a aussi fait les poches des arrivants, en ordonnant la saisie des bijoux et de l’argent de ceux dotés de plus de 1 300 €. Nous ne confisquons pas les alliances , a cru bon de préciser la bonne âme Inger Stojberg.

L’ex-ministre préférée des Danois

Les jeunes couples étaient toutefois dans son collimateur. En 2016, au prétexte de protéger des mineures soi-disant mariées de force, elle a arbitrairement fait séparer vingt-trois couples, dont certains avaient des enfants. Et ce, dès leur entrée sur le territoire et avant même l’étude de leur dossier.

Ce lundi 13 décembre, après deux mois d’audience, la Cour spéciale danoise de justice l’a jugée coupable de violation délibérée de la loi. À 48 ans, l’ex-ministre est condamnée à soixante jours de prison ferme. Le Parlement doit encore se prononcer sur son éventuelle exclusion. Rien n’est joué. L’immigration reste en tête des préoccupations de 70 % des Danois, qui considèrent toujours Inger Stojberg comme leur ex-ministre préférée.

Avec ouest-france

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code