dimanche, novembre 28, 2021
spot_img
HomeGUINEECasting Mines : Quand le CNRD rame à contre-courant

Casting Mines : Quand le CNRD rame à contre-courant

Kémoko Touré, Bachir Diallo et Malick N’diaye ne disposaient-ils pas du profil requis pour diriger le département des mines ?

La question a tout son pesant d’or quand on sait que toutes ces personnalités de renom au CV impeccable et au profil rassurant des managers rompus à la tâche. Aucun des trois ne semblait pourtant démériter à ce poste.

En nommant Moussa Magassouba, beaucoup y voient des manœuvres dilatoires. Mais comme par miracle ou par enchantement, aussi paraître que cela puisse être vrai, l’opinion publique peine jusque-là à réaliser ce qui a pesé en faveur de l’avènement d’un personnage plus ou moins connu du public. Après moult démarches, la junte déjoue tous les pronostics. Il ressort des bruits de couloirs de la commission consultative instituée dont les locaux jouxtent les limites du Bureau de toutes les convoitises, il s’agit du Palais Mohamed V.

Moussa Magassouba aura l’onction du Palais pour diriger et diligenter les réformes structurelles, organisationnelles du Département des Mines et de la Géologie, véritable levier de l’économie du pays. Il se révélera mieux outiller en plus d’être invraisemblablement contesté par une frange de l’opinion.

En fait, la question qui brûle des lèvres est la suivante: Pourquoi sacrifier autant de profils riches, tous, des hommes du sérail au CV impeccable et au profil rassurant, réputés pour leur intégrité, leur rigueur et leur attachement au résultat ? Cette question demeure désormais comme une intrigue à l’esprit des éternels stupéfaits de ce choix.

Le choix de Moussa Magassouba comme « patron » du département des mines est une nouvelle qui tombe comme un coup de couperet dans la cité. Qu’est-ce qui a bien pu prévaloir cette nomination ?

De ce fait, l’approbation du choix est jugée interpellative. Ainsi, le doute persiste sur le rôle joué par l’éthique, toutefois celle-ci a d’ailleurs prévalu le moins que l’on puisse imaginer.

Entre liens et accointances extra professionnels, la nomination de Moussa Magassouba fait l’objet à date d’une série de contre-vérifications suivies de critiques qui semblent avoir considérablement effrité le minimum de crédit existant. Plusieurs sources et observateurs laissent aussi entrevoir que seul le background ne suffirait pas et encore moins le fait de disposer d’un meilleur parcours. La bénédiction résiderait d’une part dans le soutien des lobbyistes et d’autre-part des affairistes. C’est du moins ce qu’affirme une source.

L’enjeu dans ce cas se justifie par l’exclusion des malheureux candidats potentiels en lice. Car, ceux-ci jouissent néanmoins d’une réputation enviable dans le secteur extractif en tant qu’experts de renoms. Alors que l’un des proches du palais considéré comme mentor du Président de la transition est accusé d’avoir favorisé ladite nomination. Cela illustre bien les manœuvres qui ont ponctué le processus, lequel processus est teinté de copinage et de favoritisme.

L’autre enjeu en cause est de prouver le licenciement ou non de l’actuel Ministre des Mines et de la Géologie qui, vraisemblablement a été évincé de son poste.

Dans un mail officiel adressé le 05 Novembre dernier au tout nouvel homme fort des mines guinéennes, l’ancien employeur de Moussa Magassouba en l’occurrence la SAG (Société Anglogold Ashanti) lui aurait exprimé ses vives félicitations dont vous trouverez copie en image incrustée.

Parmi les éléments qui alimentent la controverse, il y a le fait de faire mention dans ladite note d’une séparation à l’amiable entre les deux parties. De quoi pousser la réflexion sur ce que laisse entrevoir l’explication « séparation à l’amiable ».

De nombreux consultants crédibles du secteur ont laissé entrevoir que la mention d’une séparation à l’amiable est une forme de licenciement, un langage diplomatique ayant à la fois un sens juridique réservé uniquement au licenciement des grands responsables de la sphère minière.

Kalenews.org


RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

Most Popular

Recent Comments

%d blogueurs aiment cette page :