spot_img
spot_img
HomeGUINEEBoké : les grossesses non désirées chez les jeunes filles, un autre...

Boké : les grossesses non désirées chez les jeunes filles, un autre problème dans la commune urbaine

Dans la commune urbaine de Boké, plusieurs jeunes filles dont l’âge varie entre 14 et 16 ans tombent enceintes chaque année. Difficile de définir le nombre exact mais c’est une situation qui est souvent récurrente dans cette ville minière. Dans les années antérieures, les cas de grossesse non désirées étaient moins enregistrés dans la préfecture de Boké. A ce temps, la plupart de ces filles avaient déjà atteint l’âge pour faire un enfant. De nos jours, tel n’est pas le cas ! Elles sont nombreuses ces jeunes filles de 14 à 15 ans qui contractent des grossesses non désirées avec beaucoup de conséquences pour leur vie et leur santé dans l’avenir.

Selon Elisabeth Bangoura sage-femme au centre de santé de Dibia dans la commune urbaine de Boké, contracter une grossesse à l’âge mineur a plusieurs conséquences « ça joue sur leur santé, certaines peuvent tomber malades, d’autres en donnant naissance sont paralysées et arrivent même parfois à avoir le cancer du col de l’utérus parce qu’elles n’ont pas tellement de force. L’accouchement même si c’est une personne âgée mettre un enfant au monde est très difficile à plus forte raison un enfant de 14 à 15 ans » a-t-elle expliqué.

Sachant bien que la prévention des grossesses non désirées commence en famille, Fatoumata Keita la chargée de planification au centre de santé de Dibia fait des recommandations aux mères de famille « la planification familiale est très importante pour les jeunes filles, j’encourage les mères de famille à amener leurs enfants à l’hôpital pour se planifier. Les jeunes filles doivent toujours se protéger avec des condoms pendant chaque rencontre avec son partenaire, cela est très important et ça va éviter non seulement les grossesses non désirées mais aussi les infections sexuellement transmissibles (IST) » suggère-t-elle.

Selon plusieurs observateurs, le manque d’éducation sexuelle dans les familles est la cause principale des grossesses non désirées.

Hassatou Lamarana Bah

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

Most Popular

Recent Comments

%d blogueurs aiment cette page :