dimanche, janvier 16, 2022
spot_img
HomeGUINEELa ministre de la justice recadre: «la politique pénale ne se discute...

La ministre de la justice recadre: «la politique pénale ne se discute pas entre le président et le personnel de la justice …»

Dans une lettre adressée à la ministre de la justice et des droits de l’homme, le ministre secrétaire général de la présidence, colonel Amara Camara informe que le président de la transition recevra le 02 janvier 2022 le personnel de la justice, notamment les chefs de juridictions et de parquets.
En réponse, Fatoumata Yarie Soumah indique que c’est à elle en tant que ministre de la justice et des droits, de solliciter une telle rencontre avec le président, si elle avait jugé nécessaire. Dans sa lettre réponse en date de ce vendredi 31 décembre, la ministre de la justice et des droits de l’homme précise qu’elle est la seule et unique autorité hiérarchique de gestion administrative de son département.

Quant à l’objet de la prétendue audience entre le président de la transition et le personnel de justice, la ministre rajoute : « La politique de la Transition qui est celle de la nation et de l’Etat ne se discute pas entre le président de la Transition et le personnel de la justice, mais entre le président, son premier ministre, le ministre de la justice et des droits de l’homme que je suis, et en conseil des ministres avec les membres du gouvernement. Conformément au décret sur les attributions du ministre de la justice et des droits de l’homme, la politique pénale est élaborée par mon département, discutée et débattue en conseil des Ministres et est approuvée par le président de la Transition, selon les formes prévues et à cet effet par la charte de la Transition et la loi en vigueur», peut-on lire dans la lettre de la ministre de la justice.

Voir les lettres ci-dessous :

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

Most Popular

Recent Comments

%d blogueurs aiment cette page :