Ministère du budget : le syndicat demande l’engagement des contractuels à la fonction publique

0
204

Au cours de la cérémonie de présentation des vœux du nouvel an ce vendredi 14 janvier à Conakry, entre les ministres du budget, de l’économie, des finances et du plan et leur personnel, la section syndicale finance et budget a mise à profit quelques recommandations pour l’amélioration des conditions de vie des travailleurs.

Tout d’abord, Mariame Sabana Baldé, de la section syndicale finance et budget, a fait une Rétrospective sur les acquis réalisés par le ministre sortant et son équipe.

« Malgré la pandémie de COVID-19, le ministre du budget sur le leadership de monsieur le ministre sortant a pu réaliser quelques acquis dont entre autres: la réalisation d’un bâtiment de 5 étages flambant neuf bien équipé, le renforcement du service informatique, impôt et douane, la réforme de l’administration fiscale, les interconnexions des différentes administrations, la sécurisation des moyens de paiement, le code général des impôts… Ce sont là quelques acquis sur lesquels les syndicalistes ne peuvent pas fermer les yeux sans pouvoir les magnifier à l’intention des bénéficiaires », a-t-elle fait savoir avant de suggérer la prise en compte effective de quelques difficultés, notamment l’engagement des contractuels à la fonction publique.

« Malgré les résultats impressionnants pour lesquels il faut saluer la volonté et l’engagement du ministre sortant et de son cabinet, il est à signaler que les travailleurs ressentent des difficultés et contraintes que nous pouvons citer de passage. La formation continue des cadres à tous les niveaux, l’engagement des contractuels à la fonction publique qui ont bénéficié de plus d’un an d’expérience, l’allocation du budget de fonctionnement aux services déconcentrés. Nous regrettons le retard sur le paiement des deux nouveaux bus en faveur des travailleurs, le retard dans l’entretien des deux vieux bus (don de TOPAZ), le manque de paiement des services de nettoyage, les difficultés de prise en charge des cas sociaux (décès, maladie). La nécessité de mise en place d’un groupe électrogène », a lancé Mariame sabana baldé.

Pour sa part, le ministre du budget Moussa Cissé a rassuré que les doléances formulées seront examinées dans les meilleurs délais.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code