Laye Junior Condé: « Sekou Touré a son portrait accroché à l’Union Africaine… »

0
273

L’ancien Directeur Général de l’Office du Tourisme salue l’acte rebaptisant l’aéroport international de Conakry sous le nom d’Ahmed Sekou Touré. Laye Junior estime que les actes négatifs posés par l’ancien président ne doivent pas entraver ses actes positifs.

Malgré qu’il ait été l’une des victimes du régime révolutionnaire, cet homme politique appelle les Guinéens à accepter le côté sombre de l’histoire.

« Sekou Touré n’a jamais fait l’objet d’une condamnation internationale à la dimension d’un Hitler dont personne ne veut arborer. Sekou Touré a encore son portrait accroché à l’Union Africaine, mais un banni ne peut pas être honoré. Sortons de ce débat », dit-il.

Selon lui « L’intolérance politique inhérente à l’époque ne peut en aucun cas faire disparaître la grande dimension et les actes posés par Sekou Touré. Sinon sous Général Lansana Conté il y a eu des morts, le 4 juillet, le massacre du pont  mais par deux fois son nom porte un stade, une université. Mais ça ne crée pas de polémique. Bon sang!  Mais Sekou Touré qui, avec ses pairs, a donné l’indépendance, doté la Guinée de 160 usines, près de 12 flottes aériennes, des trains, des bateaux… ne mérite pas d’être honoré », déplore Laye Junior Condé.

«Un intellectuel doit être à la dimension des actes posés par un État. Moi je ne jetterai pas la pierre sur Sekou Touré parce qu’il a fermé la petite boutique de mon père à Kankan. Non. Il est beaucoup grand pour ça».

Allhassane Camara

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code