Kankan : L’Union des transformatrices des produits agricoles de Kankan inaugure son bureau

C’est une cérémonie solennelle d’inauguration du bureau de l’UTPAK qui a eu lieu ce Samedi dans ses nouvelles installations après plusieurs années d’activités sous l’égide de l’ONG AGUISSA (Association Guinéenne pour la Souveraineté et la Sécurité Alimentaires) en présence de l’inspectrice régionale du commerce et celle de l’action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance. En marge de la coupure du cordon inaugural, le prix concours qualité et la dégustation alimentaire étaient également au menu, afin de noter la qualité des produits de quelques unités.

Pour Dr Magan Kourouma, directeur du centre régional de recherche agronomique de Bordo, représentant le coordinateur national de l’AGUISSA, cette union découle de la franche collaboration de plusieurs unités de la région naturelle : « Depuis 2011, AGUISSA a pris l’initiative d’accompagner les femmes transformatrices de produits agricoles parce que la transformation rentre dans la chaîne de valeur et AGUISSA appuie toutes les organisations qui s’occupent de cette chaîne de valeur, la production, la transformation et la commercialisation. Cette union renferme vingt-et-deux unités de transformation et 600 membres qui couvre toute la région de la Haute Guinée », dit-il à notre micro.

Quant à Simone Koumba Camara, la secrétaire exécutive de ladite union, cette rencontre est une occasion de remercier le coordinateur national de l’AGUISSA qui a œuvré pour sa mise en place afin d’aider les femmes transformatrices de la Savane guinéenne : « C’est une façon pour nous de valoriser nos produits locaux. Alors on ne peut pas parler de l’UTPAK sans parler de l’AGUISSA qui est la structure mère qui nous encadre depuis 2012. Et c’est à travers cet encadrement que nous sommes là aujourd’hui. Je profite d’ailleurs de votre micro pour remercier Mr Kalil Kouyaté, le coordinateur de cette grande structure », déclare-t-elle.

Quant à l’inspectrice régionale du commerce Mme Daty Touré, elle se très heureuse de ce regroupement bien organisé des femmes dans ce domaine : « L’union doit être très heureuse, parce qu’il y’a ici des partenaires fiables qui peuvent l’accompagner. L’APIP, le projet INTEGRA et l’AGUISSA qui sont nos vrais collaborateurs dans le domaine sont là pour l’accompagner. Elle n’a pas droit à l’erreur et nous sommes à sa disposition pour que les femmes transformatrices soient dans les normes. Les produits doivent être dans les emballages attrayants. Il faut être competitf ce qui permettra d’interdire aux autres de venir prendre nos produits et les mettre dans leurs emballages et à leurs noms au détriment des guinéennes qui font tout le travail », dit-elle.

Lors de la séance du prix concours qualité, des unités ont bénéficié des enveloppes financières.

Lamine Toutè Kaba

Correspondant kalenews dans la région

621730533

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!
In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :