Interdiction des manifestations : «  Nous n’accepterons pas qu’une dictature s’installe…», dixit Saikou Yaya Barry

0
61

Dans un communiqué lu sur les ondes des médias d’État ce Vendredi, le CNRD a annoncé l’interdiction de toutes manifestations sur les voies et places publiques. Réagissant sur ce sujet ce samedi, Saikou Yaya Barry secrétaire exécutif de l’UFR a estimé que la Guinée va tout droit vers une dictature.
« Ils ont rédigé une charte, qu’ils ont signée et demandé de respecter et de faire respecter. Est ce qu’ils respectent cette charte?  Aujourd’hui en faisant ce communiqué est ce qu’ils respectent les droits fondamentaux des citoyens ? Ils sont en train de gâcher tout seul cette transition. Nous allons tout droit vers une dictature », a-t-il déploré.
Poursuivant, le secrétaire exécutif de l’UFR a exprimé son opposition à l’interdiction faite par la junte.
« Nous avons un petit groupe qui s’est saisi du pouvoir de l’État mais en réalité dans ces conditions, ils doivent écouter les gens, c’est pas une monarchie. Aujourd’hui ce petit groupe est en train de nous pousser au mûr et nous emmener jusqu’à demander des manifestations. Ce n’est pas notre intention, c’est sont eux qui veulent qu’on manifeste contre eux sinon les demandes sont là. Nous avons demandé le dialogue et nous avons demandé qu’ils respectent la charte qu’eux même ont rédigé, ils refusent cela et violent les lois de la République. Nous ne pouvons pas accepter qu’une dictature s’installe dans notre pays surtout venant d’un groupe qui n’est pas légitime et légal »,  martelé Saikou Yaya Barry chez nos confrères de Fim FM dans l’émission Mirador.

Hady MINTHE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code