Violences faites aux journalistes à Kindia : La secrétaire générale du SPPG hausse le ton

Joseph Bangoura, journaliste à la radio Espace Kania  a été victime de violence de la part des agents de sécurité dans l’enceinte du Tribunal de première Instance de Kindia. Diaraye Guirassy, secrétaire générale du Syndicat des Professionnels de la Presse Privée de Guinée (SPPG), ne reste pas silencieuse face situation.

« Nous avons accueilli l’information avec amertume et désolation puisque c’est quand même un journaliste qui a roué de coups par des agents de sécurité et dont l’ordre vient du procureur Amadou Diallo de Kindia. Donc le journaliste Joseph Bangoura de la radio Espace Kania était venu pour couvrir une audience lorsqu’il a été interpellé et mis au dehors. C’est dans cette altercation qu’il a roué des coups et nous dénonçons cela », s’indigne-t-elle, tout en rétorquant :

 « Le procureur Amadou Diallo a été interpellé à plusieurs reprises par le syndicat, à l’époque c’était camarade Sidy Diallo qui était à la tête mais il est récidiviste. Donc il va falloir trouver des stratégies pour pouvoir le contrecarrer dans sa façon de faire pour qu’il y ait la paix du côté de Kindia. Le procureur Amadou Diallo n’a jamais été tendre envers la presse du côté de Kania, il y a eu un moment on a enregistré assez de tensions entre lui et les journalistes sur place ».

La structure syndicale, par la voix de Diaraye Guirassy condamne avec la dernière énergie cet acte, qu’elle qualifie de ‘’barbarie de la part des agents de sécurité’’, et interpelle les journalistes à assurer leur propre sécurité en exercice de leur fonction.

Hassatou Lamarana Bah

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :