Tribune: Quand nos dirigeants sont dirigés (Morciré Camara)

Les dirigeants doivent cultiver une pensée évolutive dans l’intérêt du peuple. Un bon dirigeant est celui qui pense au devenir de sa nation, l’avenir des enfants et non à son intérêt égoïste et avide.

Pourquoi voulez vous diriger une nation dans l’intérêt de vos proches et non dans l’intérêt du peuple ? Vouloir aveuglement omettre la souffrance d’un peuple qui vous a élu, vous encouragez ce peuple à la rébellion, à la désobéissance civile.

Le monde n’est pas juste, mais les valeurs morales s’imposent à tous les êtres humains . Ce n’est pas parce qu’on dirige qu’on est Supérieur et ceux qui sont dirigés ne sont aussi pas inférieurs . Le monde n’appartient ni aux riches ni aux puissants. Il appartient aux hommes de cœur .

Il faut penser à la génération future pour qui vous devriez être des références.

Etre dirigeant c’est savoir écouter, mais aussi comprendre en sachant que dire, où, quand et comment.

Morciré Camara

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :