Tribune/Les poulets pourris récupérés par les populations : l’irresponsabilité de l’Etat à ne pas exclure?

Des conteneurs de poulets pourris sont découverts dans la banlieue de Conakry par des forces de sécurité : quel exploit ! Seulement quelques jours après la découverte de ces aliments pourris, l’on apprend qu’ils ont été déversés au dépotoir de Dar Es Salam. Est-ce rassurant de jeter des poulets en décomposition dans cette zone située en plein cœur de la ville quand on sait que le nettoyage n’est toujours effectif ?

Dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, on voit des populations aller s’approvisionner en poulets pourris ! Qu’est ce qui pourrait expliquer ça ? La pauvreté ? La misère ? En tout cas, le régime Alpha Condé vient de réduire les guinéens à des ramasseurs de poulets pourris pour se nourrir. Cet acte doit interpeller plus d’un guinéen.

S’il est inacceptable que des guinéens s’exposent ainsi à des maladies et par la même occasion le pays, il faudrait tout de même pointer l’irresponsabilité des autorités policières par là tout l’exécutif. En effet, en découvrant ces poulets pourris, il aurait été salutaire, et cela aurait évité ce à quoi l’on assiste aujourd’hui, de les enfouir dans des fosses communes (après peut-être incinération).

A cette allure, la responsabilité des autorités gouvernementales en cas de conséquences néfastes sanitaires n’est pas à exclure. Il faut qu’elles apprennent à assurer pleinement la sécurité des populations qui n’est pas que policière ou militaire, elle est surtout humaine.

Fodé BALDE, Homme Politique Guinéen, LA GUINEE D’ABORD

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :