Tribune : Kassory Fofana le comble de l’insulte de notre mémoire collective (Imrana Diallo)

Les insultes, les propos va-t-en-guerre, l’arrogance, les menaces semblent être leur seul projet à vendre aux guinéens qui a déjà convaincu Alpha condé a reconduire Kassory son champion Béni oui oui,qui ne peut en aucun cas défendre l’indéfendable bilan de leurs règne chaotique.

 Alors, pour le comble de l’insulte de notre mémoire collective, c’est Kassory Fofana Don-Cash, lui qu’on connaît bien le passé et le présent qui traitait les honnêtes citoyens des bandits. Quelle offense à notre honneur pour celui qui connaît l’auteur de ces propos indignes d’un commis de l’Etat de son rang.  

Oui Alpha condé est fière de son PM DON-CASH car depuis sa nomination à la primature en 2018 des postes d’appui (PA) son installés dans les différents fiefs de l’opposition,des manifestations réprimées, des opposants emprisonnés,des journalistes condamnés, des nombreuses familles endeuillées,des sièges des partis politiques saccagés et cadenasser. 

Ehhh oui c’est avec son fidèle DON-CASH qu’il a modifié la constitution qu’il avait juré à deux reprises en organisant une kermesse appelé selon lui double scrutin du 22 mars 2020 émaillé des violences dont plusieurs Guinéens ont perdus leur vie. 
 
 Demandez-vous, Monsieur le PM, si vos concitoyens  sont honnêtement fiers de vous-même ?

Mais en attendant, Monsieur Don-Cash vous dites vrai. Ce pays regorge des bandits de talents. Des bandits qui pillent nos ressources, emprisonnent des pauvres citoyens, tuent et utilisent les enfants des autres, cependant qu’ils protègent les leurs. Oui Don-Cash notre administration publique pullulent de grands bandits que vous protégés et dont vous êtes l’expert et le mentor. Regardez-vous dans une glace pour vous confirmer si vous êtes un Démon ou un Ange. En tout cas, nous guinéens savons qui vous êtes dans ce pays et votre CV de gestion de deniers publics relève du gangstérisme d’Etat au sommet.  Dans les dernières heures de votre égarement politique, rien ne vous différencie d’Alpha Condé à part l’âge. Vous êtes les mêmes. Ce qui se ressemble, se rassemble, nous dit-on.

M. Kassory Fofana dans la mégalomanie qu’on sait de vous, de grâce épargnez nous de l’arrogance et de l’insolence qui caractérisent le bilan de votre gestion. 

Pour conclure je dis ceci :

Ni vos menaces, ni vos intimidations moins encore vos tueries et kidnapping ne nous feront reculer devant nos convictions patriotiques. C’est un choix de principe et d’un engagement d’honneur avec l’histoire.
   

La lutte continuera quoi qu’il arrive.

Imrana Diallo citoyen indigné. 

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :