Tribune/3ème mandat: Les ennemis de la paix plus que jamais engagés à prendre en otage l’avenir de milliers de générations

Que retiendra l’histoire ? Face au débat constitutionnel, la  Guinée  plonge dans une impasse politique aux conséquences incalculables.

Le pays est pris en otage par un clan de  mafieux, de corrompus qui, pour de sordide intérêts veut s’éterniser au pouvoir. Au lieu de servir le peuple, ces laquais de pirouettes se servent du peuple pour remplir leurs poches. Ils sont guidés par les mauvais esprits et hantés par les vieux démons. Quid à sacrifier tout un peuple. Ces marionnettes au grade de Professeurs, de docteurs non certifiés et moins honorables avec lesquels on éprouve d’énormes difficultés pour authentifier leur ronflant titre qui frôlent le ridicule. Des tigres sur papier qui excellent avec tâtonnement et ignorance dans la pire conduite des cas. 

Des ministres ,des Directeurs, des cadres de l’administration, des militants aveugles et zélés  sans conviction, trempent dans une idiotie qui menace la stabilité  de tout un pays.Ces cadres véreux, qui bénéficient de la largesse du pouvoir veulent plonger la Guinée dans une crise avec un lendemain incertain.Ils rembobinent  le pouvoir à vie avec la folie d’une nouvelle constitution.Le moment est-il opportun?Pourquoi vouloir modifier la constitution à 1 an et demi de la fin du dernier mandat du président Alpha Condé ?

Ces opportunistes sans foi ni loi veulent quoi au juste contre le peuple souverain de Guinée ?

Se soucient-ils  de la préservation des fondamentaux de la République ? 

Sans aucune volonté d’outrager qui que ce soit, ce sale coup en cours dans notre pays, n’est autre qu’un acte de rébellion contre la Constitution qui est le livre sacré de la République.  Ils n’ont qu’un seul et unique objectif, c’est celui de s’accaparer des richesses du pays et s’en faire pleinement les poches. Ils n’aiment point les guinéens. Mais plutôt ils aiment le sous-sol guinéen pour l’immensité et la diversité de sa richesse. Les ennemis de la paix sont engagés plus que jamais à faire aboutir leur volonté de prendre en otage l’avenir de milliers de générations.  

Peuple de Guinée allons nous continuer à regarder ces ennemis de la République mettre notre pays dans le chaos? Pourquoi résignons nous face au déluge qui s’annonce ? Peuple du 28 Septembre 58, prenons notre destin en main. Le faire, est acte de salut patriotique à l’image de l’appel du Général De Gaulle du 18 juin 1948. Il faut résister sans violence pour sauver notre vivre ensemble. Unis comme un seul, debout comme une nation, fera de nous des forts. Car, la force s’inclinera toujours devant la puissance. Et cette puissance éternelle, c’est bien nous, le peuple du 02 Octobre 1958.  Peuple de Guinée, motivons nous plus que jamais comme un soldat pour défendre cette constitution qui a permis à  Alpha Condé d’être élu en 2010, réélu en 2015 et par lequel il s’en ira de manière démocratique en décembre 2020.Ce qui était hier, ne l’est pas aujoud’hui.

Et demain, se fera avec une autre réalité. Qu’on se ressaisisse et qu’on place la Guinée au dessus de tout. On aura mieux à en tirer profit.

Thierno Maadjou BAH

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :