Transition en Guinée :« qui de mieux que Kalifa Gassama Diaby pour sa réussite ? »(Par Abdoulaye Bouka Barry)

Depuis le coup d’État mené le 05 septembre dernier par Colonel Mamady Doumbouya et ses hommes des Forces spéciales, les  »vautours » appelés « leaders politiques et de la société civile », se bousculent pour se repositionner. Eux qui, pourtant, ont induit feu Président Général Lansana Conté en erreur et qui se sont transportés pendant le règne du professeur Alpha Condé enfonçant davantage ce dernier, élu démocratiquement en 2010. Des individus qui se font appeler entres autres : présidents de partis politiques, coordinateurs d’organisations non gouvernementales, acteurs de paix, activistes pour l’unité nationale. Et que sais-je encore !

Oubliant leur passé peu honorable, ils cherchent, contre vents et marées, à être vus et approchés par les nouvelles autorités au pouvoir afin de compromettre encore l’unité nationale, la quiétude sociale, le développement, le respect des droits des uns et des autres.

Face à leurs incessantes tentatives de repositionnement, conscient que leur retour constitue un danger pour le développement de la Guinée, convaincu enfin que la Guinée a des cadres compétents, expérimentés, qui ont toujours mis en avant l’intérêt du pays, je décide, à travers cette tribune, d’interpeller le CNRD sur la bonne moralité de Khalifa Gassama Diaby, l’homme au passé remarquable, qui a servi la République de Guinée avec dévotion, loyauté et respect de l’Etat de droit.

Comme l’a si bien dit André Malraux : « commander, c’est servir la nation, rien de plus et rien de moins. »

Des Guinéens, toutes ethnies et régions confondues, élèvent leurs voix pour réclamer Khalifa Gassama Diaby considéré comme un acteur majeur, qui pourra insuffler une dynamique positive à une transition paisible, inclusive, acceptée de tous.

Il (Gassama Diaby) fut le seul ministre dans l’histoire de notre pays, nommé par un Président, qui a été capable de dire la vérité à ce dernier sur les décisions contraires à la loi.

De la première édition de la Semaine nationale de la citoyenneté, en passant par la deuxième, l’homme de confiance sur le plan national et international n’a cessé de rappeler aux anciens dirigeants de Conté et de Condé la nécessité de diriger par le respect de la loi et non par la force.

Fidèle à ses principes, croyant à son destin, malgré les sollicitations des uns et des autres pour des entretiens, Gassama Diaby, contrairement à ces acteurs qui cherchent à se faire une place sur un tapis qu’ils ont sali par leurs mauvais actes, observe et analyse la situation sociopolitique du pays partout où il se trouve dans le monde entier.

Qui de mieux pour incarner une transition que celui qui a déclaré sans ambages, entre autres … ?

-« Je préfère le respect des lois sans distinction de race, d’ethnie, et de sexe à l’usage de la force »

  • « Ceux qui veulent aider le Président Alpha Condé n’ont pas à se balader avec des bidons d’essence pour allumer le feu, à critiquer ou à accuser les autres. »
  • « La Guinée est plus grande que tous les Guinéens. »

-« La Guinée doit cesser de jouer avec le feu sinon un jour, ça va nous échapper. »

  • « Ceux qui aiment la Guinée et aiment le professeur Alpha Condé doivent l’aider à appliquer la loi à tous les citoyens guinéens avec la même rigueur. »
  • « Aux militants des partis politiques, vous qui êtes assis là, si les politiques vous demandent de rompre vos liens de voisinage, ils vous trompent. Parce que demain, il va falloir que vous fassiez avec ces voisins. »

-« L’élite de ce pays, qu’elle soit de l’opposition ou du RPG, peut prendre l’avion et partir. Vous qui êtes là, vous n’irez nulle part. On doit avoir honte. Tout le temps, on se tape dessus. »

-« Les leaders politiques ou d’opinion qui pensent qu’ils ont le droit de sacrifier l’avenir de la Guinée à leur profit, nous ne l’accepterons plus. »

-« On fera aujourd’hui ce qu’on veut en Guinée, mais on finira par cette vérité parce qu’on vivra ensemble. »

Des vérités qui lui ont valu à l’époque des attaques de part et d’autre de la part des personnes plus promptes à défendre leur nombril que de sauver un peuple du naufrage.

Monsieur le Président Mamady Doumbouya, ne laissez pas de côté une telle personne qui pourra vous aider à valoriser et à concrétiser votre ambition de « remettre la Guinée sur la bonne voie. »

Loin de moi l’idée d’influencer vos choix, mais sachez qu’une transition en Guinée avec des bonnes personnes comme Khalifa Gassama Diaby saura faire l’unanimité et dépasser les clivages qui écument la sphère sociopolitique du pays.

Abdoulaye Bouka Barry

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!
In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :