Transition en Guinée: Badra Koné propose le retour à la constitution du 07 Mai 2010

Face à un parterre de journalistes dans la soirée  de ce mardi 07 septembre, le président de la Nouvelle Génération Politique (NGP) Badra Koné, a fait une analyse technique allant de la forme au fond du coup d’État du 05 septembre en Guinée.  L’ancien membre de l’UFR invite le comité National du Rassemblement pour le Développement à une transition démocratique, constitutionnelle et inclusive sur la base de la constitution de 2010.

« Nous proposons une transition démocratique, constitutionnelle et inclusive. Cela du fait de la nécessité que le pouvoir en Guinée soit celui du peuple, s’exerce par le peuple et au bénéfice du peuple. Aussi, parce que l’armée républicaine conformément à la constitution du peuple de Guinée du 07 mai 2010 lui en donne le statut et la responsabilité à travers les dispositions ci-haut citées. Enfin par ce que depuis le 02 Octobre 1958, le peuple de Guinée fidèle à son choix courageux d’opter pour la liberté sans condition demeure attaché à sa souveraineté. C’est pourquoi du 22 mars 2020 au 05 septembre 2021, ce peuple n’a cessé de réclamer le retour à l’ordre constitutionnel légitime et légal », a-t-il avancé.

Poursuivant il rajoute: « la restauration de la constitution du 07 Mai 2010 en lieu et place de celle du 22 mars 2020 imposée au peuple de Guinée par le professeur Alpha condé et ses complices; L’organisation des assises nationales du peuple de Guinée réunissant l’ensemble des forces vives de la nation pour procéder à la définition d’un cadre juridique permettant l’application des dispositions du titre XIX de la constitution du 07 mai 2010, notamment la mise en place d’un président, d’un gouvernement et d’un conseil national de la transition en charges respectivement de l’exercice des pouvoirs exécutif et législatif durant cette période. Conformément à l’article 155 de la même constitution toujours dans le cadre des dispositions transitoires, procéder à la restauration de la cour suprême avec pour mandat d’exercer les compétences dévolues respectivement à la cour constitutionnelle et à la cour des comptes. Nous proposons de veiller au caractère inclusif, patriotique, démocratique et constitutionnel de la transition en Guinée », a lancé Badra Koné.

Dans sa déclaration, il aussi appelé le peuple souverain de Guinée à se rassembler autour des forces de défense et de sécurité pour installer conformément à la constitution du 07 Mai 2010, les organes de transition et procéder à la mise en place de toutes les mesures nécessaires au bon fonctionnement des pouvoirs publics, de la défense et de la sécurité nationale ainsi que l’organisation d’élections libres, transparentes.

Mansaré Naby Moussa 628-030-370

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!
In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :