TPI de Dixinn/Procès du FNDC: Les détenus retournent dans leurs cellules

Le  procès des membres du FNDC a repris au Tribunal de Première Instance de Dixinn, ce vendredi 18 octobre. Après plus de 6h de l’audience, Monsieur Aboubacar Mafering Camara,   président dudit tribunal a renvoyé à nouveau le procès au mardi 22 octobre 2019.

À l’entame de cette audience qui a débuté à 11h et pris fin 18h 45,  Sidy Souleymane NDiaye  le procureur près du TPI de Dixinn a, avant de requérir 5 ans d’emprisonnement et 2 millions de francs guinéens contre les prévenus, ressorti la gravité et la dangerosité des propos tenus dans la déclaration du FNDC.

 Ces réquisitions ont été contestées par  la défense composée de 18 avocats qui sont intervenus à tour de rôle.

« Nous sortons de cette audience ragaillardie pour avoir défendu l’état de droit, la liberté, pour avoir défendu les opprimés. Le procureur n’a pas pu asseoir l’accusation, qui s’est simplement constaté de requérir 5 ans d’emprisonnement contre les innocents et 2000 0000 d’amende. La défense a démontré unanimement qu’il n’y a pas eu de manœuvres et d’actes tendant à troubler l’ordre public dans cette affaire », a réagi Me Béa Guilavogui, avocat de la défense. 

En attendant le mardi 22 octobre 2019 pour la suite de ce procès, les détenus retournent à la maison 5 étoiles de Kaloum. 

Kalil Camara

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :