Théophile Maomou de l’ANAD se moque de la décision d’interdiction des sirènes….

Dans la rubrique Bon Grain de l’Ivraie de La Matinale Info sur FIM FM, Théophile Maomou de l’ANAD s’est moqué de la décision d’interdiction des sirènes et gyrophares dans la circulation en ces termes : « Ce sont ces mêmes personnes qui prennent ces décisions au nom de l’Etat qui les violent au nom des citoyens ».

Voici l’intégralité de sa réaction :

« Nous continuons à être confortés dans notre façon de lire la gouvernance Alpha Condé comme une gouvernance d’amateurs. Les gyrophares et les sirènes, il faut dire que ce n’est pas aujourd’hui que cela a commencé surtout d’ailleurs que ce n’est pas la première interdiction. Malgré que cela avait été interdit, à cette époque-là, ça continué de la plus belle des manières comme si les décisions gouvernementales se prenaient pour le plaisir de les prendre.

Il n’est pas surprenant en Guinée de voir le neveu du ministre, même le planton de la maison se déplacer dans le véhicule administratif qui a été donné au ministre et avec des sirènes bien sûr. Ce que vous devez savoir, les vitres de ces véhicules étant fumées, on peut les monter et dire au garde du corps du ministre accompagne-moi quelque part ; ce sont des pratiques qu’on vit. Pour échapper aux embouteillages de la ville, on ordonne au chauffeur de mettre la sirène, de mettre le gyrophare pour se frayer un chemin. Donc il n’y a pas quelqu’un d’autre qui met les gyrophares et les sirènes, ce sont ces mêmes personnes qui prennent ces décisions au nom de l’Etat et qui les violent au nom des citoyens ».  

LINCOLN

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :