Tentative d’arrestation de Salifou Camara ( FSPE): « Il y’a un groupe qui était devant ma porte, un autre groupe derrière la maison »

Salifou Camara, secrétaire général de la fédération syndicale professionnelle de l’éducation (FSPE) a échappé à une arrestation pdes agents de la police le mardi 20 juillet, à son domicile, dans l’enceinte de la cour de l’école primaire Hadja Aïcha Bah de Yimbayah bougie, dans la commune de Matoto.

Interrogé par notre rédaction ce mercredi 21 juillet, la victime retrace les circonstances de cette tentative:

« Avant-hier j’ai été alerté, j’ai reçu des informations soi-disant que la police allait venir me chercher hier, alors je me suis mis à l’abri. À 7 heures du matin du mardi 20 juillet, les policiers sont venus dans deux (2) pick-up, il y’a un groupe qui était devant ma porte, un autre groupe derrière la maison devant la fenêtre de ma chambre. Et quand ma femme les a vus, elle a pleuré et elle a commencé à appeler la famille. Ainsi on m’a alerté là où j’étais et j’ai dit à ma femme de ne pas s’inquiéter de rester tranquille. Donc ils sont restés là pendant 4 heures et finalement il y’a un qui a vu ma femme en train de pleurer, il a dit non, n’ait pas peur, nous sommes venus pour vous sécuriser. Donc ils sont restés pendant 3 à 4 heures, ils ont quitté, ils sont rentrés »,a expliqué Salifou Camara.

À signaler que cette descente intervient après une rencontre des structures déconcentrées autour de l’exclusion du syndicat de l’éducation dans le processus du baccalauréat, mais aussi des trois (3) mois des primes d’arriérées où des décisions ont été prises préalablement.

Mansaré Naby Moussa 628-030-370

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :