Sonfonia/Mort de l’enfant: Voici le témoignage de son père

Dans un appel téléphonique chez nos confrères de la radio Espace, ce mercredi 15 janvier, le père de l’enfant gisant dans le sang dans une vidéo qui a suscité de vague indignation, a relaté les circonstances dans lesquelles son enfant s’est trouvé dans cet état. Dans cette conversation téléphonique, le père d’ Aboubacar, enfant dont il s’agit, a confirmé le communiqué du ministère de la sécurité et de la protection civile, en disant que l’enfant n’a pas été touché par balle, mais il a été victime d’un explosif avec ses deux frères.

« C’était un explosif mais ce n’est pas lui qui a mis le feu. Aboubacar était au terrain à côté de nous ici. Il y’a un coin qu’on appelle central où tous les enfants du quartier viennent jouer. Maintenant lui-aussi était venu là-bas avec ses deux frères. (son grand frère et son jeune frère). Il y avait d’autres personnes qui ont pris un AIR BAG d’un véhicule et mis dans le feu. Maintenant celui qui avait mis l’AIR BAG dans le feu, comme lui connaissait la conséquence, le danger, il s’est éloigné. Eux qui n’en connaissaient pas étaient près de l’AIR BAG dans le feu. C’est ainsi que l’AIR BAG a pris le feu. Donc la balle qui était dans l’AIR BAG a, en montant, pris la tête de Aboubacar. Ses deux autres frères ont été blessés. L’un au pieds droit et l’autre à ses façades. C’est comme ça ça s’est passé. Ce n’est pas une balle qui a touché mon enfant », a expliqué le père de l’enfant gisant dans le sang, avant de préciser que l’explosion a eu lieu là où l’enfant était couché dans le sang mais : « C’est que celui qui a filmé n’a pas bien filmé, puisqu’il était à 1 mètre du feu. J’ai même la carapace d’explosif sur moi maintenant ».

Amené d’urgence à l’hôpital Donka, Aboubacar a finalement rendu l’âme dans les environs de 17h.
Quant à l’état de santé des autres frères de Aboubacar, leur père a rassuré qu’ils sont hors danger.

Mouctar Kalil Camara

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :