Situation à Labé : Cellou Baldé parle de militarisation de la ville

À en croire l’honorable Cellou Baldé, député uninominal de Labé, dans la matinée de ce vendredi 24 janvier 2020, la ville est sous tensions et totalement militarisée, même les déplacements sont extrêmement difficiles.

« Les forces de l’ordre sont présentes dans tous les quartier.  Appuyées par les militaires du camp Elhdj Omar Tall et des renforts qui seraient venus de Conakry et d’ailleurs. C’est ce qui se passe encore aujourd’hui à Labé », a décrit le député de Labé, qui accuse Madifing Diané, gouverneur de la région de Labé d’être à la tête de toutes les exactions.

« Comme on le dit, c’est chose promise chose faite. Madifing a promis de militariser et de faire tuer les populations de Labé. Aujourd’hui c’est ce qui est en train de se passer. Je vous ai rapporté sa communication du 9 janvier bien avant les événements. Il a bien prémédité ce qui est en train de se passer. Il a décidé de militariser la ville et de tuer la population qu’il est sensé administrer».

Depuis l’appel à la résistance du Front National pour la défense de la Constitution contre le projet de nouvelle constitution, la région de Labé est émaillée de violence. Le bilan fait état de 5 morts et plusieurs blessés par balle et des projectiles.

Mouctar Kalil Camara

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :