Siguiri/Kourémalé : Une policière tuée suite à l’attaque du commissariat spécial des frontières par des populations

Selon nos informations, c’est après une grande mobilisation ce dimanche à la gare routière de Kourémalé que la décision d’attaquer le commissariat spécial des frontières a été prise. L’initiative serait venue du ‘’Douti’’ de Kourémalé (coté guinéen) et de son adjointe, ‘’Mousso Kounti’’, c’est-à-dire le chef de village et la présidente des femmes qui ne seraient pas contents du fait que les hommes en uniforme ne les soutiennent pas dans le conflit domanial qui oppose leur village à celui de Kolenda autour  d’une mine d’or. Un conflit qui a d’ailleurs tourné en affrontement en début de weekend. Bilan, plusieurs blessés.

Alors ce dimanche, des agents des forces de sécurité devraient payer pour leur neutralité dans ce conflit domanial qui oppose les deux villages, indique notre source,  en pointant un doigt accusateur sur le ‘’Douti’’ de Kourémalé  et la ‘’Mousso Kounti’’  qui auraient ordonné à leurs populations déjà en colère de passer à l’acte.

Dans le saccage des lieux (le commissariat spécial des frontières), une capitaine de police, Boh Saran Condé,  aurait été mortellement atteinte.

Nous apprenons également que des interpellations ont commencé.

LINCOLN, 624901737

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :