Siguiri : des enfants abandonnent l’école pour s’adonner au petit commerce

Dans la préfecture de Siguiri, une zone fortement prisée en minerais, des enfants abandonnent les cours pour faire le petit commerce. La vente des sachets d’eau, la conduite des charrettes  sont quelques activités qui détournent ces enfants sur le chemin de l’école, sous le regard indifférent des parents et des autorités.

En marge du mois de l’Enfant, notre rédaction a rencontré M.T,   visiblement âgé de 13 ans résident dans la commune urbaine de Siguiri plus précisément au quartier Kourou Koro revend différents articles pour subvenir aux besoins familiaux.

«  Je fais la vente c’est pour aider mes parents. Quand je quitte l’école, je revends de l’eau et autres marchandises au grand marché. Parfois je n’ai pas le temps pour partir à l’école» a-t-il expliqué.

Dans les zones minières de Siguiri,  plusieurs enfants font également l’orpaillage dans plusieurs sites avec pour seul objectif avoir un moyen financier pour leur famille respective.  

Hassatou Lamarana Bah

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :