Sidya Touré nierait ses propos dans le magazine Jeune Afrique ? Le président de l’UFR tranche

Au cœur d’une polémique suscitée par ses propos tenus dans un entretien  qu’il a accordé à nos confrères de Jeunes Afrique, Sidya Touré continue de nier la phrase qui lui a été  prêtée par l’hebdomadaire panafricain.

Interrogé ce mercredi 15 mai 2019, dans les Grandes Gueules de la radio Espace FM, le leader de l’Union des forces républicaines (UFR) dit en particulier ne pas reconnaitre la phrase dans laquelle, il laisse entrevoir la possibilité qu’Alpha Condé puisse réussir son projet de modification de la constitution pour s’offrir un troisième mandat.

« Je n’en dis pas grand-chose de cette prétendue phrase. Je voudrais dire seulement qu’il n’y pas de discussion sur le fait que nous ne voulons pas qu’Alpha Condé  soit candidat en 2020. Je ne vais pas polémiquer là-dessus.  Soyons sérieux. Le problème aujourd’hui est de faire en sorte qu’Alpha Condé ne soit pas candidat en 2020. Je ne crois pas qu’il y’a un  seul guinéen qui n’est pas pour ce changement. Le reste, ça ne vaut rien dit tout », se défend le président de l’UFR.

Etonné, de l’article duquel est tirée la phrase, « Si Alpha Condé ne se représente pas, je serai le prochain président », Sidya Touré m’écarte pas l’idée d’une machination de la part de l’auteur pour ternir son image.   

« Mais il faut comprendre qu’il y’a 32 publi-reportages dans ce journal acheté par la Guinée et tout le monde sait ce que ça veut dire. Pourquoi dans tout ce que j’ai dit dans cet article on ne retient seulement que cette phrase ‘’si Alpha Condé n’est pas candidat en 2020, je serai président’’ ? » S’interroge l’ancien premier.

Avant de détrancher en ces termes : « Il faut être clair : je n’ai pas dit ça.  D’ailleurs à quoi correspondrait cette phrase ? Mais je l’endosse s’il n’est pas candidat en 2020, je remporterai les élections. Car on crée un parti politique dans l’objectif d’être président. Alors je ne me dédis pas dans ma volonté d’être Président de la république », persiste Sidya Touré.

L’auteur de l’article est tout aussi étonné par la réaction de Sidya Touré. Joint par confrères du site Ledjély.com, François-Xavier Freland, maintient  que la totalité des propos contenus dans cette interview et tout ce qui a été rapporté a été effectivement dit par Mr Touré, y compris la phrase qu’il conteste à tort.

Mohamed Barry, 224 624 39 57 84

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :