Sékou Yaya Barry réitère : « C’est la Constitution de 2010 qui est encore valable dans notre pays»

Le secrétaire exécutif de l’Union des Forces Républicaines ((UFR), a, comme à l’accoutumée, critiqué le président guinéen Alpha Condé et son entourage. Sékou Yaya Barry a rejeté en bloc la Constitution issue du double scrutin du 22 mars dernier. Pour ce responsable de l’UFR, le locataire du palais Sekhoutoureya s’est entouré des personnes qui ont conduit l’ex chef d’État feu Général Lansana Conté à la dérive.

« Nous ne reconnaissons pas cette Constitution et nous sommes droit dans nos bottes. Nous pensons que c’est les manifestations qui doivent ramener la Constitution de 2010. Aujourd’hui, nous avons 2 ou 3 sortes de Constitutions. La Constitution proposée à la population n’a pas été promulguée. C’est un coup d’Etat, donc cela ne révèle pas d’une Constitution. C’est la Constitution de 2010 qui encore valable dans notre pays. Et nous nous battons pour faire des manifestations afin qu’Alpha Condé puisse respecter sa parole donnée », dit-il.

Par ailleurs, le secrétaire exécutif de l’UFR estime que le chef d’État Alpha Condé s’est entouré par des mêmes personnes ayant conduit son prédécesseur Lansana Conté à la dérive : « Le problème en Guinée, c’est ceux qui sont autour du pouvoir. Après Alpha Condé, ils n’auront pas de travail ici. C’est ça le problème. En plus, les gens se sont tellement sucrés au pouvoir qu’ils pensent qu’ils resteront éternellement au pouvoir. N’oublions pas le cas du passé de Lansana Conté, où il y a eu des gens qui sont autour d’Alpha Condé aujourd’hui. Et c’est eux qui ont cherché à garder Lansana Conté même lorsqu’il était malade et même fatigué, pour tirer le maximuim de lui dans le pays. Aujourdhui, Alpha condé avec son état actuel, est incapable de vous lire un discours cohérent. Il est fatigué, ce n’est pas de sa faute, c’est les lois de la nature », a-t-il martelé.

Mohamed Lamine Souaré

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :