Sekou Koundouno répond à Aly Jamal : « La seule prière que Dieu exaucera, c’est le départ d’Alpha Condé »

Par une lettre circulaire du 05 mai 2021, Aly Jamal Bangoura, le très politique secrétaire général des affaires religieuses et soutien très engagé du 3ème  mandat, a demandé à toutes les mosquées d’implorer par une prière spéciale ” la Grâce de Dieu” pour le maintien de la stabilité et la consolidation de la quiétude sociale dans notre pays. Mais ce qu’il oublie, c’est que Dieu est tellement ” fâché avec Alpha Condé ” d’après son porte-parole du moment, qu’il sera difficile que ce même Dieu exauce une quelconque prière en faveur de la Guinée sous ce dictateur. 

Il est vrai que Dieu est miséricordieux ; il est la Miséricorde même ; Dieu est le Pardonneur  par excellence. Mais lorsque les actes  d’injustice et les péchés se multiplient et se répètent,  même Dieu se fâche. Et les sachants en islam nous enseignent que ce qui est pire que le péché, c’est la banalisation, la minimisation du péché; c’est le fait de ne pas reconnaître le péché comme un péché. Des citoyens, des pères de familles sont injustement privés de liberté depuis des mois, des jeunes gens ont été sauvagement abattus par le régime autocratique de Alpha Condé. Ôter la vie ou emprisonner  injustement des citoyens sont des péchés certes graves. Mais ce qui est infiniment plus grave, c’est le fait que Alpha Condé et ses affidés contestent, banalisent et minimisent ces péchés. Et pour narguer les Guinéens, il n’hésite pas à se montrer devant les caméras des télévisions du monde entier en train d’enlasser affectueusement les enfants d’un dictateur suite à la mort de ce dernier. Comme pour dire qu’il s’en fout des enfants guinéens tués par les forces de l’ordre.

La seule prière que Dieu exaucera très facilement aujourd’hui, c’est celle qui consistera à implorer Sa Grâce afin qu’il débarrasse la Guinée de ce régime mécréant, impie, assassin et prédateur. Les prières d’un régime qui lance des grenades lacrymogènes dans une mosquée et qui profane un cimetière ne peuvent  être entendues par Dieu.

Ce que les chefs réligieux devraient faire aujourd’hui,  c’est de prendre leur courage à deux mains, en ayant à l’esprit que tout ce qui arrive à une créature ne peut résulter que de la Volonté du Créateur,  pour dire la vérité à Alpha Condé sur la monstruosité des actes que pose au quotidien son régime. Ils doivent avoir le courage de faire une introspection afin de se rendre compte eux-mêmes qu’ils sont en train de tomber à un vitesse vertigineuse dans l’estime des fidèles.

Il n’est pas rare de voire des fidèles prendre à partie, brocarder, caricaturer – chose inimaginable dans les conditions normales- certains imams. Cela est dû à cette tendance qu’ils ont de se taire sur tout et de s’accommoder de tout, même ce qui est manifestement contraire aux préceptes religieux, dès lors que cela vient du pouvoir.  Nos chefs réligieux doivent s’efforcer et de ne jamais cessé d’être des guides, des références pour tous, gouvernants et gouvernés.

Sékou koundouno responsable des stratégies et planification du FNDC/Membre UPEC-AFRIKKI/Membre Balai Citoyen

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :