Sécurité routière : « L’accident n’est pas une fatalité mais c’est le résultat d’un mauvais comportement…»

Tenue ce vendredi 24 mai 2019 à Conakry de la 2ème session de formationsur la sécurité routière initiée par l’union Nationale à l’intention  des transporteurs d’hydrocarbures des conducteurs d’engins roulants particulièrement les chauffeurs de camions-citernes. Objectif, les amener à plus de responsabilité au volant afin de prévenir les accidents de circulation liés à la fatigue pendant les dix derniers jours du Ramadan.

Plusieurs chauffeurs de citernes étaient présents à cette rencontre qui, pour le président de l’UnionNationale des Transporteurs d’hydrocarbures de Guinée est cruciale dans leur  combat de tous les jours, celui de sauvegarder des vies. Car, dit il, pendant ces dix derniers jours de ramadans, les risques d’accidents liés à la fatigue sont évidents.

« Vous savez bien que nous sommes sur les dix derniers jours du mois de ramadan où la fatigue s’est installée dans tous les corps. Puisse que les chauffeurs ont l’obligation de continuer à transporter les gros camions, qui par parfois vont jusqu’à N’Zérékoré et Kankan. Il est nécessaire de leur donner quelques conseils afin d’éviter les accidents de circulation liés surtout à la fatigue. Vous savez que les dix derniers jours du mois de ramadan pour tous ceux qui passent la nuit à prier quand ils se réveillent le matin, ils sont obligés de reprendre le véhicule alors qu’ils sont fatigués. C’est source d’accident », explique El Hadj Nana Kourouma.

Pour le président de l’Union Nationale des Transporteurs d’hydrocarbures, l’accident n’est pas une fatalité mais c’est le résultat d’un mauvais comportement de l’homme. C’est pourquoi il invite les chauffeurs à respecter  les règles de conduites  conseillées pendant le mois de ramadan pour éviter les accidents.

« Les gens (chauffeurs) doivent continuer  le repos même si c’est l’heure du départ.  Qu’ils ne se fient pas à l’heure façon mécanique, qu’ils acceptent de se reposer. Quand ils sentiront complètement leur force, c’est en ce moment seulement  qu’ils peuvent prendre la route pour partir. Ça va éviter de causer des accidents et être à l’origine des accidents   provoqués par d’autres personnes. Vous savez ce qui se passe avec les motards qui viennent vous doubler de gauche et à droite, et si vous n’êtes pas lucide  dans une telle situation vous risquez de réagir de façon négative. Donc toutes les dispositions nécessaires à prendre pour éradiquer ce fléau, c’est ce que nous étions entrain de donner. Chaque année nous nous retrouvons  deux à trois fois avant la saison pluvieuse, pendant le mois de ramadan pour donner les même conseils »a fait comprendre Elhadj Nana Kourouma.

Pour prévenir les accidents de circulation, le président de l’Union Nationale des Transporteurs d’hydrocarburesrecommande : « Il faut se reposer à temps opportun (après deux heures 30 minutes  de course), ne jamais toucher le téléphone lors d’un voyage».

Mohamed Barry, 224 624 39 57 84

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :