Santé : la méthode ‘’ Kangourou’’ bénéfique pour les enfants prématurés

L’humanité a célébré ce mardi 17 novembre, la journée mondiale de la prématurité autour du thème ‘’la prématurité une question majeure de la santé publique et de recherche’’.

En Guinée, des enfants naissent prématurément une situation qui inquiète certains parents. A l’Institution de Nutrition et de Santé de l’Enfant de Donka, les spécialistes recommandent aux femmes qui ont prématurément eu leurs enfants d’appliquer la méthode Kangourou.

La méthode Kangourou, est une manière spécifique d’apporter des soins aux enfants prématurés ou qui naissent avec un très petit poids. Elle consiste à s’assurer que le nouveau-né est en contact peau à peau avec sa mère, 24h/24h, jusqu’à ce que sa santé ou son poids atteigne ceux d’un bébé né à terme.

Mme Barry Hadja Mariam a prématurément eu son enfant au mois de septembre et a appliqué cette méthode. Aujourd’hui elle est satisfaite de la prise en charge du personnel soignant « je suis venue le 30 septembre et j’ai eu un enfant prématuré d’un poids de 1.130 grammes. Tout le personnel a pris soin de nous à travers le soin maternel kangourou, on me disait de le faire chaque jour, ainsi que le lait maternel » dit-elle.

A l’échelle mondiale, la prématurité est la première cause de mortalité chez les enfants moins de 5 ans selon Mme Dramou Bernadette responsable chargée de la santé de la mère, de l’enfant, du nouveau-né et des personnes âgées au niveau du bureau de l’Organisation Mondiale de la Santé.

Hassatou Lamarana Bah

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :